Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Séismes au nord de Strasbourg : des secousses "pendant encore un ou deux mois"

-
Par , , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Un nouveau séisme de magnitude 2,1 a été enregistré ce mardi soir vers 23h15 au nord de Strasbourg près du site de géothermie profonde. Il faut s'attendre à des secousses pendant encore un ou deux mois selon le président de l'association française des professionnels de la géothermie.

Le site de géothermie de Vendenheim est à l'arrêt suite aux séismes
Le site de géothermie de Vendenheim est à l'arrêt suite aux séismes © Maxppp - Franck Delhomme

La terre a de nouveau tremblé au nord de Strasbourg ce mardi soir vers 23h15. Une nouvelle fois l'épicentre se situe au niveau de la Wantzenau et Vendenheim, près du site de géothermie profonde pourtant à l'arrêt. Des séismes à répétition depuis plusieurs mois et qui vont encore durer.

Des séismes pendant encore un ou deux mois

Ces secousses vont durer "encore un ou deux mois" selon l'Alsacien Jean-Jacques Graff président de l'association française des professionnels de la géothermie. "C'est assez courant quand on arrête une circulation comme à Vendenheim. On a des phénomènes de réajustements, la roche se remet doucement en place, les blocs se remettent dans une nouvelle position d'équilibre. Cela génère de petits séismes", explique-t-il sur France Bleu Alsace.

Fonroche avait annoncé début décembre avoir "enclenché la procédure d’arrêt total" de son activité, en précisant que cette procédure pouvait entraîner "d’autres événements similaires dans le court terme jusqu’à la stabilisation".

Le projet de centrale géothermique, implantée à Vendenheim a été définitivement arrêté après les séismes du 4 décembre. Il représentait un investissement de près de 100 millions d'euros. La préfète du Bas-Rhin, Josiane Chevalier a précisé mercredi que 400 demandes d'indemnisation ont été déposées. Il s'agit de maisons endommagées par les secousses dans le secteur de la Wantzenau.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess