Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement
Dossier : Séisme du 11 novembre 2019 dans la Drôme et en Ardèche

Séisme du Teil : peut-il être d'origine humaine ?

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

C'est une des pistes envisagées par les chercheurs de la cellule post-sismique mise en place dès le séisme de magnitude 5,4 au Teil (Ardèche) lundi midi. L'activité de la carrière Lafarge, proche de la faille, est étudiée. Une information révélée par Le Point et confirmée par France Bleu.

Les murs d'un bâtiment effondrés quartier Mélas au Teil (Ardèche), hameau de la Rouvière, après le séisme surveneu le 11 novembre 2019 en Drôme et Ardèche.
Les murs d'un bâtiment effondrés quartier Mélas au Teil (Ardèche), hameau de la Rouvière, après le séisme surveneu le 11 novembre 2019 en Drôme et Ardèche. © Radio France - François Breton

Le Teil, France

L'activité du cimentier a-t-elle participé au déclenchement du séisme du Teil ? Ce n'est à ce stade qu'une piste parmi d'autres précisent les chercheurs, "ce n'est pas exclu, mais c'est loin d'être prouvé". Il existe quelques exemples où l'activité d'une carrière a favorisé un tremblement de terre. 

Deux mécanismes pourraient jouer. Les carrières utilisent de la dynamite pour décrocher des pans de matériau, des tirs qui provoquent des secousses dont la magnitude tourne autour de deux. Est-ce qu'un tir de carrière peut déclencher un séisme d'une magnitude plus importante ? La question se pose. Deuxièmement, les volumes de matériaux retirés année après année peuvent décharger la faille et faire qu'un mouvement souterrain se déclenche.

Les chercheurs doivent interroger Lafarge pour savoir si l'entreprise a réalisé des tirs de carrière récemment et quel volume de pierres a été retiré ces dernières années pour savoir si l'activité de la carrière a eu une influence.

La faille identifiée

Mais d'autres pistes sont étudiées. D'autres activités humaines peuvent modifier la structure du sous-sol et participer au déclenchement de séismes. Le changement climatique peut aussi jouer : des variations de chargement hydrique, des pluies intenses après des sécheresses exercent une pression, peuvent déformer la terre.

Ce qui est sûr désormais, c'est que le séisme a été très peu profond : il s'est déclenché entre 1 km et 3,5 km sous terre. Et fait très rare, il a laissé des marques en surface, ce qui a permis d'identifier la faille.

La cellule post-sismique va continuer ses analyses pendant des semaines.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu