Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

La centrale nucléaire de Cruas arrêtée temporairement après le séisme dans la Drôme et en Ardèche

- Mis à jour le
Par

Un séisme d'une magnitude de 5,4 sur l'échelle de Richter a secoué la Drôme et l'Ardèche ce lundi midi. Selon EDF, il n'y a eu pas de conséquence ni sur la production, ni sur la sûreté des installations nucléaires voisines : les centrales de Cruas et du Tricastin.

Un séisme de magnitude 5,4 sur l'échelle de Richter a secoué la Drôme-Ardèche ce lundi midi, sans conséquence sur les centrales nucléaires de Cruas et du Tricastin.
Un séisme de magnitude 5,4 sur l'échelle de Richter a secoué la Drôme-Ardèche ce lundi midi, sans conséquence sur les centrales nucléaires de Cruas et du Tricastin. © Radio France - Victor Vasseur

La terre a tremblé et tremblé fort ce lundi midi dans la Drôme et en Ardèche. Un séisme d'une magnitude de 5,4 sur l'échelle de Richter s'est déclenché peu avant midi, dont l'épicentre se situe entre Le Teil et Viviers.

Publicité
Logo France Bleu

Aucun dégât sur les centrales nucléaires de Cruas et du Tricastin

Si les dégâts sont très importants au Teil, avec près de 200 maisons sérieusement fissurées et pour certaines en partie effondrées, il n'y a eu aucun dégât sur les centrales nucléaires de Cruas et du Tricastin. Peu après l’événement, EDF a précisé, dans un communiqué, qu'il "n'y a pas de conséquence ni sur la production, ni sur la sûreté des installations nucléaires". "Comme le veut la procédure" poursuit le communiqué, "des vérifications ont été menées sur place".

"Les centrales nucléaires sont conçues pour résister à des magnitudes beaucoup plus importantes" - Pascal Terrasse

Pascal Terrasse, président de commission locale d’information (Cli) de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse, en Ardèche, s'est exprimé sur l'antenne de France Bleu Drôme-Ardèche ce lundi après-midi : selon lui, "il est normal que les gens s'inquiètent, mais, à ce stade, il n'y a pas lieu de s’inquiéter" a-t-il déclaré. "La construction est conçue pour résister à des magnitudes beaucoup plus importantes", a expliqué Pascal Terrasse.

La centrale de Cruas arrêtée pour des vérifications

Des nouvelles rassurantes que confirme l'Autorité de Sûreté Nucléaire lors d'une conférence de presse en fin d'après-midi à la préfecture de la Drôme à Valence. 

La centrale de Cruas va être arrêtée ce lundi soir, le temps de faire un tour des installations et de confirmer le diagnostic et l'absence complète de la moindre conséquence de ce séisme. "C'est la procédure", souligne Eric Zelnio, le directeur-adjoint de la délégation de l'ASN  Lyon, "un capteur de la centrale a détecté un signal supérieur au seuil, ce qui nous impose de faire des vérifications complémentaires". Mais Eric Zelnio est formel :"il n'y a pas plus de danger à habiter à côté des centrales de Cruas et Tricastin aujourd'hui qu'hier". Le réacteur numéro un étant déjà à l'arrêt pour maintenance, cela concerne les réacteurs 2, 3 et 4. 

Cette vérification n'est pas nécessaire pour Tricastin, où les capteurs n'ont pas détecté de signal supérieur au seuil réglementaire. Les anti-nucléaires eux s'inquiètent et parlent d'un risque bien trop grand pour les riverains. 

© Visactu
Les centrales de Cruas, en Ardèche, et de Tricastin, dans la Drôme © Radio France - Denis Souilla

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu