Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement
Dossier : Séisme du 11 novembre 2019 dans la Drôme et en Ardèche

Séisme historique dans la Drôme et en Ardèche : "Il faut s'attendre à des répliques"

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Les sismologues vont acheminer une trentaine de capteurs dans la Drôme et en Ardèche pour mesurer les éventuelles répliques au séisme de lundi, qu'on ne ressentirait pas. Ils sont surpris que la terre n'ait pas tremblé à nouveau.

Le séisme a été ressenti bien au-delà de l'Ardèche et de la Drôme
Le séisme a été ressenti bien au-delà de l'Ardèche et de la Drôme - Capture d'écran France Séisme

Ardèche, France

Le séisme de ce lundi est sans doute le plus important jamais enregistré dans la Drôme et en Ardèche. Un tremblement de terre "historique" selon Michel Campillo, sismologue à l'université Grenoble-Alpes. Le dernier qui faisait référence date de 1873, son épicentre était situé à Clansayes dans la Drôme. A l'époque, on ne disposait pas d'outils de mesure. Ce lundi, l'épicentre est au Sud-Ouest du Teil. Le tremblement de terre a été mesuré par l'Institut du globe à Strasbourg à 5,4 sur l'échelle ouverte de Richter.

Ne pas lever la garde dans les prochains jours

A cette heure-ci, il n'a pas été mesuré de répliques du séisme. Or, c'est ce qui se produit habituellement après un tremblement de terre. Ce mardi matin, les sismologues vont acheminer depuis Grenoble et Nice une trentaine de capteurs sur place pour mesurer plus finement les éventuelles vibrations qui pourraient se produire sans être ressenties par la population. 

"Normalement, statistiquement, il devrait y avoir des répliques", a expliqué ce mardi matin Michel Campillo sur France Bleu Drôme Ardèche. "Peut-être qu'il y a des répliques très petites qu'on n'a pas mesurées. On verra ça avec nos capteurs. Mais il ne faut pas lever la garde maintenant et rester très prudents dans les jours qui viennent."

Montélimar, dans la Drôme, et Le Teil, en Ardèche - Radio France
Montélimar, dans la Drôme, et Le Teil, en Ardèche © Radio France - Denis Souilla
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu