Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

StopBlues : une appli pour lutter contre la dépression

-
Par , France Bleu

La rentrée est souvent synonyme de petite déprime. Mais pour certains d'entre nous, c'est plus grave : c'est le signe d'une vraie dépression. Pour savoir où on en est et quoi faire, l'Inserm, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale, a crée une appli gratuite StopBlues.

Reconnaître qu'on souffre de dépression est un premier pas vers la guérison.
Reconnaître qu'on souffre de dépression est un premier pas vers la guérison. © Maxppp - Odilon Dimier

La mélancolie voire le vague à l'âme de la rentrée, on connait tous ou presque. Mais parfois c'est bien plus qu'une petite sinistrose saisonnière. Il s'agit d'une vraie dépression. D'où l'initiative de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale. L'Inserm a crée un site internet et une appli gratuite StopBlues. 

Quel est le but de StopBlues ?

Son but est d'abord de combattre le déni. Le mal-être est encore trop souvent vécu comme une faiblesse. 

Ensuite StopBlues permet de savoir jusqu'à quel point on est en souffrance. Ce qui est difficile à évaluer tout seul car les signes de dépression varient beaucoup d'une personne à l'autre. D'où des vidéos d'experts qui expliquent très clairement ce qu'est le blues, la dépression. 

Toujours pour aider à faire le point sur sa situation, il y a aussi une autre rubrique qui s'appelle "Où j'en suis". C'est un quizz avec des questions pour évaluer son état. Avec à la clé, une sorte de premier bilan. Mais attention, ce n'est pas un diagnostic. D'ailleurs, Stop Blues conseille souvent d'aller voir un médecin. L'appli permet d'en un trouver près de chez soi. 

Des solutions et un suivi individuel

Pour aider à évacuer la noirceur ressentie, il y a également la rubrique "Solutions". C'est plein d'idées pour aider à se sentir moins seul et se distraire avec des jeux, des sons de nature, de la relaxation... Et puis, un plan de suivi individuel permet de mesurer ses progrès. Donc, les premiers pas vers la guérison.

L'autre intérêt de Stop Blues, c'est d'aider les chercheurs de l'Inserm sur la prévention du suicide. Il suffit d'accepter de les laisser accéder à ses données personnelles. Des données rendues totalement anonymes.

https://www.stopblues.fr/

Choix de la station

France Bleu