Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Sud-Ardèche : produire de l'énergie avec les ordures ménagères

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Les élus du sud Ardèche et l'entreprise Suez ont posé la première de l'usine du pôle de valorisation énergie et matières de Lavilledieu. Elle devrait traiter 40.000 tonnes de déchets par an.

La pose de la première pierre de l'usine de Lavilledieu
La pose de la première pierre de l'usine de Lavilledieu © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Lavilledieu, France

Jusque-là les déchets résiduels des ordures ménagères, c'est-à-dire ce que l'on ne peut pas recycler, la poubelle grise étaient placés en décharge, enfouis. C'était par exemple le cas à Grospierres, dans une décharge à ciel ouvert qui arrive aujourd'hui à saturation. Cette nouvelle usine de Lavilledieu va permettre de valoriser une partie de ces déchets résiduels. 

Traiter 40.000 tonnes de déchets

Les 100.000 habitants du sud Ardèche produisent chaque année 30.000 tonnes de déchets résiduels. L'usine va également récupérer les bennes "encombrants" des déchetteries qui étaient également mises en décharge et les déchets "bois". 40.000 tonnes au total qui vont en partie être valorisées.  

Produire de l'énergie

Le bois récupéré dans les déchetteries sera nettoyé ; on enlèvera notamment le métal pour qu'il soit brûlé. Les bennes "encombrants" des déchetteries seront triées. Sur les 5.000 tonnes annuelles de ces bennes, 1.000 tonnes seront valorisées. Enfin les 30.000 tonnes de déchets résiduels des ménages seront valorisées à 40%. Ils deviendront du combustible solide de récupération. 

L'entreprise Suez qui a emporté le marché public de cette usine estime que 12.000 tonnes par an de combustible solide de récupération seront ainsi produites à Lavilledieu. Elles permettront de produire 37.000 mégawatt/heure par an, soit la consommation des habitants de la ville de Privas. L'usine coûte huit millions d'euros. Elle sera mise en service dans un an. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu