Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Sur les pas de Robert Louis Stevenson dans les Cévennes

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Terre de Cévennes vous emmène en randonnée sur les traces de l’écrivain Robert Louis Stevenson, écrivain écossais et grand voyageur, célèbre pour son roman "L'Île au trésor" et pour son récit "Voyage avec un âne dans les Cévennes".

Le chemin de Stevenson voit chaque année de très nombreux randonneurs venir en Lozère. Cette fréquentation engendre une activité économique non négligeable.
Le chemin de Stevenson voit chaque année de très nombreux randonneurs venir en Lozère. Cette fréquentation engendre une activité économique non négligeable. © Radio France - SAID MAKHLOUFI

Saint-Germain-de-Calberte, France

Dans Voyage avec un âne dans les Cévennes, Robert Louis Stevenson raconte sa randonnée entreprise en automne 1878 : la traversée des Cévennes à pied. Son unique compagnie est l'ânesse prénommée Modestine. Le chemin de Stevenson est devenu 140 ans plus tard, un sentier de randonnée connu dans le monde entier. Chaque année des milliers de personnes viennent en Lozère marcher sur les pas de Robert Louis Stevenson. Saïd Makhloufi vous embarque avec tout un groupe de marcheurs qui a décidé à la manière de l’écrivain de vivre cette aventure. Et comme pour l’écrivain, la randonnée se fait aux côtés des ânes.

Un reportage de Said Makhloufi

Comme Robert Louis Stevenson, la caravane des ânes a quitté Le Monastier-sur-Gazeille le samedi 21 septembre, pour la première étape de son voyage à travers les Cévennes. Composée de huit ânes et d'une dizaine de marcheurs, accompagnés par des membres de l’association sur le chemin de Robert Louis Stevenson, elle terminera son voyage le 4 octobre, à Saint-Jean-du-Gard, après environ 300 kilomètres en 14 étapes.

 Comme Robert Louis Stevenson, la caravane des ânes a quitté Le Monastier-sur-Gazeille. Composée de huit ânes et une dizaine de marcheurs, elle terminera son voyage à Saint-Jean-du-Gard, après environ 300 kilomètres en quatorze étapes. - Radio France
Comme Robert Louis Stevenson, la caravane des ânes a quitté Le Monastier-sur-Gazeille. Composée de huit ânes et une dizaine de marcheurs, elle terminera son voyage à Saint-Jean-du-Gard, après environ 300 kilomètres en quatorze étapes. © Radio France - SAID MAKHLOUFI

Un cheminement littéraire

Le chemin de Stevenson a été ouvert en 1878 par le célèbre romancier écossais Robert Louis Stevenson, inoubliable auteur de L'Île au trésor. Suite à une déception amoureuse, il entreprend ce périple à travers le sud du Massif central, marchant sur les traces des camisards, réplique cévenole des covenanters des Highlands, résistants à l'oppresseur anglais dont les exploits avaient bercé son enfance. 

Sa lecture de la trilogie auvergnate de George Sand, dont l'intrigue d'un de ses romans se déroule en Velay, point de départ du chemin de Stevenson, l'oriente aussi vers cette destination. C'est donc en empruntant le chemin de son illustre aînée que Stevenson, accompagné de son ânesse Modestine, héroïne de son livre parcourt sur plus de 200 kilomètres les chemins reliant Le Puy-en-Velay à Alès. En souvenir de l'écrivain, les balises du GR70, dit chemin de Stevenson, arborent les couleurs de l'Écosse, soit bleu et blanc.

Et comme pour l’écrivain, la randonnée se fait accompagner par des ânes.  - Radio France
Et comme pour l’écrivain, la randonnée se fait accompagner par des ânes. © Radio France - SAID MAKHLOUFI

Quant à moi, je voyage non pour aller quelque part, mais pour marcher. Je voyage pour le plaisir de voyager. L'important est de bouger, d'éprouver de plus près les nécessités et les embarras de la vie, de quitter le nid douillet de la civilisation, de sentir sous mes pieds le granit terrestre. (Extrait de Voyage avec un âne dans les Cévennes de Robert Louis Stevenson)

Dans son récit Voyage avec un âne dans les Cévennes, il évoque quelques épisodes marquants de la guerre des camisards, période tourmentée dans l'histoire de cette région protestante. 

La traversée des Cévennes à pied.  - Radio France
La traversée des Cévennes à pied. © Radio France - SAID MAKHLOUFI

Après la mort de Stevenson, le succès du livre suscite un véritable engouement pour le voyage qu'il relate, au point qu'à l'occasion du centenaire du voyage, en 1978, un itinéraire de randonnée est mis en place, pour permettre aux amateurs de refaire le voyage d'aussi près que possible. Cet itinéraire est ensuite intégré au réseau des chemins de grande randonnée sous le nom de GR 70, appelé le "chemin de Stevenson". 

Le chemin de Stevenson voit chaque année de très nombreux randonneurs en Lozère . Cette fréquentation engendre une activité économique non négligeable.

La traversée du village de Saint Germain-de-Calberte  - Radio France
La traversée du village de Saint Germain-de-Calberte © Radio France - SAID MAKHLOUFI

La Lozère, terre de randonnée 

Pour pratiquer la randonnée pédestre, la Lozère est un véritable paradis. Autant pour la diversité du terrain, adaptable à tous les niveaux que par la variété des paysages, le territoire offre des occasions uniques de randonnées. Depuis l'ancienne province du Gévaudan jusqu'aux Cévennes, des Gorges du Tarn à l'Aubrac en traversant les hautes terres de Margeride, le randonneur chevronné, tout comme le simple promeneur, reste séduit par ses vacances en Lozère.

Le comité départemental, représentant la fédération française de la randonnée pédestre sur le département, gère plus de 2.450 km de sentiers dont 1.950 km de Grande Randonnée (GR) et 2.373 km de Promenade et Randonnée (PR). Certains grands itinéraires célèbres traversent la Lozère, notamment le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle (GR65), La Régordane (GR700), le Chemin Urbain V (GR670) ou bien le Chemin de Stevenson (GR70). Le "Tour du Mont-Lozère" (GR68), le "Tour des Monts d'Aubrac" (GR6 et GR60), et le chemin de Saint-Guilhem-le-Désert, constituent également de grands classiques régionaux de la randonnée.

Choix de la station

France Bleu