Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Téléphonie mobile : le Conseil de Paris valide l'arrivée de la 5G

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le Conseil de Paris a adopté mercredi 10 mars la charte de téléphonie mobile qui encadre le déploiement de la 5G dans la capitale et la création d'un Observatoire sur le sujet. La mairie PS acte donc l'arrivée de la 5G malgré l'opposition des Verts.

La charte encadrant le déploiement de la 5G à Paris a été validée en conseil municipal mercredi 10 mars 2021.
La charte encadrant le déploiement de la 5G à Paris a été validée en conseil municipal mercredi 10 mars 2021. © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/Alexandre MARCHI

C'est acté : la 5G arrive à Paris. Une charte encadrera son déploiement dans la capitale et un observatoire va également être créé, mais il n'y aura pas de moratoire sur la question au préalable comme le réclamaient les Verts. Le Conseil de Paris a adopté mercredi 10 mars la nouvelle charte de téléphonie mobile. La délibération a été adoptée grâce aux voix des élus socialistes, communistes et du groupe d'opposition Changer Paris (LR) qui a retiré ses quatre amendements, estimant avoir été entendu par l'exécutif sur la plupart de ses revendications. La 5G (pour cinquième génération de réseau mobile) s'appuie sur de nouvelles fréquences, elle doit permettre de répondre à l’explosion du trafic mobile et offrir plus de débit.

Les élus Verts votent contre la nouvelle charte de téléphonie mobile

Les Verts, qui réclamaient un moratoire, ont voté contre le projet de leurs alliés de la majorité. "Vous négociez dans notre dos une charte avec les opérateurs que nous avons découvert dans la presse", a reproché l'élu EELV Emile Meunier. Une charte selon lui "régressive par rapport à la charte actuelle". La nouvelle charte de la téléphonie mobile fait suite à la conférence citoyenne organisée par la ville fin décembre. 

La nouvelle charte de téléphonie mobile signe un recul pour Fatoumata Koné, présidente du groupe EELV au Conseil de Paris

La Mairie a négocié cet accord avec les opérateurs. "Il permet à la fois de maintenir ce qui était au cœur de la charte depuis 2003, à savoir transparence et information sur les antennes et leur position, et précaution sur les niveaux d'émissions avec un seuil inchangé à 5V/m, mais aussi d'ajouter des engagements sur le recyclage, l'insertion numérique et par exemple sur le surendettement" avance au contraire l'adjoint au budget Paul Simondon qui portait cet accord. "Ce travail se fait dans un cadre national qui ne donne que très peu de place aux collectivités locales", a rappelé Paul Simondon lors du Conseil municipal. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess