Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement
DOSSIER : Tempêtes de 1999, 20 ans après

Tempête de 1999 : 20 ans après, la forêt de Frasne dans le Haut-Doubs s'est reconstituée

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Besançon

Vingt ans après la violente tempête du 26 décembre 1999, les forêts se sont régénérées, mais elles mettront encore longtemps à reprendre leur aspect d'avant la catastrophe. Reportage à Frasne, l'une des forêts francs-comtoises les plus touchées.

Frasne, France

Le 26 décembre 1999, la tempête Lothar balaye la France d'Est en Ouest et provoque d'énormes dégâts, en ville, sur les routes et dans les forêts. Dans le Nord-Est, les vents dépassent les 150 km/h selon les relevés de Météo France. Ils soufflent principalement sur le nord de la région et dans un couloir allant de Clairvaux-les-Lacs à Maîche, en passant par Frasne. Dans ces régions boisées du Doubs et du Jura, la forêt  est "par terre, fracassée, renversée" comme le raconte Régis Senger, responsable de secteur ONF à l'époque.

Le lendemain de la tempête, c'était un gigantesque mikado - Régis Senger, ONF

Dans les forêts publiques de Franche-Comté, 3 millions de mètres cubes de bois sont jetés à terre. Ce sont surtout les résineux qui sont frappés : l'équivalent de deux ans et demi de récolte, selon l'Office national des forêts. 8.000 hectares sont totalement détruits. "C'était un gigantesque mikado" se souvient encore Régis Senger. 

Dans certains secteurs de la forêt de Frasne aujourd'hui, les parcelles dévastées voisinent avec les espaces intacts, au gré du caprice des éléments. Dans les zones durement touchées, la nature a repris ses droits. Un arbre sain ou un jeune sapin cohabitent avec des souches vieilles de 20 ans. "La forêt s'est bien reconstituée" confirme Didier Segaud responsable aujourd’hui de l’unité territoriale de Levier. De jeunes arbres témoignent du repeuplement.

Encore 80 à 100 ans avant de retrouver la forêt d'avant la tempête

L'ONF a parié sur la régénération naturelle, complétée par des plantations. La renaissance de la forêt est un travail de 20 ans qui doit encore se poursuivre. Le repeuplement naturel implique tout de même des travaux sylvicoles pour favoriser la reprise. Selon l'office public, il faudra attendre encore 80 à 100 ans avant que la forêt retrouve son état d'avant la tempête et 20 à 30 ans pour qu'elle soit à nouveau exploitable.

A moins que le réchauffement climatique et le développement des parasites produisent les mêmes effets que l'ouragan Lothar, plus lentement mais tout aussi sûrement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu