Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Toulouse : près de 250 scientifiques du monde entier travaillent sur le nouveau rapport du GIEC

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Des scientifiques du monde entier sont réunis, pendant une semaine, à Toulouse pour préparer le sixième grand rapport du GIEC. Ils travaillent à vérifier, compiler, résumer les connaissances récentes sur le réchauffement climatique.

Près de 250 scientifiques du monde entier sont réunis pendant une semaine à Toulouse
Près de 250 scientifiques du monde entier sont réunis pendant une semaine à Toulouse © Radio France - Clémence Fulleda

Toulouse - France

Alors que le G7 s'achève à Biarritz avec la promesse d'une aide d'urgence de 20 millions de dollars pour lutter contre les feux en Amazonie, les membres du GIEC (le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) eux planchent à Toulouse depuis ce lundi, sur le site de Météo France.

250 chercheurs de 70 pays 

Ils sont environ 250 chercheurs volontaires et bénévoles, venus de 70 pays pour travailler pendant une semaine sur le sixième rapport qui sera publié dans deux ans, en 2021.

C'est la deuxième fois que de telles réunions se déroulent en France. Le précédent séminaire était en 2011 à Brest.

Un travail colossal

Ces scientifiques fournissent un travail collaboratif colossal. Chaque chapitre est rédigé par quinze ou vingt chercheurs qui relisent plus de 20 000 commentaires de la communauté scientifique.

Il leur faut trois ans en moyenne pour terminer leur rapport général, mais fréquemment des rapports spéciaux sont publiés.
Ainsi, le 8 août dernier, un texte sur l'exploitation des terres et l'alimentation était publié.

"Notre objectif est de faire un résumé rigoureux, objectif , exhaustif et non prescriptif des connaissances actuelles. L'idée est de savoir à quoi s'attendre dans le futur en fonction des effets de gaz à effet de serre. — Valérie Masson Delmotte, co-présidente du GIEC 

Reportage avec les scientifiques du GIEC

Valérie Masson-Delmotte assure que les politiques et la société civile sont plus attentifs aux rapports du GIEC depuis quelques années.

Et vous ? 

Mais selon un rapport gouvernemental de 2017, l'écologie n'est pas dans le trio de tête de nos préoccupations (derrière le terrorisme, la précarité et l'emploi et la santé). 

Pourtant, les Toulousains rencontrés par France Bleu disent faire de plus en plus d'efforts au quotidien pour préserver la planète.

Des Toulousains plutôt écolos, au micro de France Bleu

Et vous, le réchauffement climatique vous inquiète ? Faites-vous des choses pour la planète au quotidien ? Réagissez ce mardi 27 août sur France Bleu Occitanie en appelant le 05 34 43 31 31.

La Convention citoyenne pour le climat

Par ailleurs, 150 citoyens vont être tirés au sort (sur la base de leur numéro de téléphone) pour la Convention citoyenne pour le climat.

Ils devront  faire des propositions pour réduire les gaz à effet de serre d'au moins 40% d'ici 2030 (par rapport à 1990). Les premières réunions prévues du 4 au 6 octobre à Paris. Les tirés au sort seront indemnisés comme les jurés d'assises.

Choix de la station

France Bleu