Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Touraine : Nazelles-Négron se met à l'éco-pâturage et installe six brebis près du groupe scolaire

-
Par , France Bleu Touraine

Six brebis sont installées depuis jeudi dernier dans une pâture proche de l'école maternelle et de l'école primaire de Nazelles-Négron, près d'Amboise. Leurs missions : remplacer les tondeuses et servir de bases à des travaux pédagogiques.

Les enfants ont baptisé les brebis et les ont dessinées pour décorer l'enclos
Les enfants ont baptisé les brebis et les ont dessinées pour décorer l'enclos © Radio France - Boris Compain

Nazelles-Négron se lance dans l'éco-pâturage : à la demande de cette commune proche d'Amboise, un éleveur a installé depuis jeudi six brebis sur une parcelle de 3.500 mètres carrés, juste à côté de l'école maternelle et primaire où 200 élèves sont scolarisés.

"Ces brebis vont remplacer les tondeuses et débroussailleuses, mais sans bruit et respectant mieux la biodiversité" Olivier Podevin, l'éleveur 

Cacahuette, Chocolat, Nutella : des animaux dont les enfants ont choisis les noms et qu'ils ont dessinés, avant de les voir, pour décorer la barrière de leur enclos. Un enclos sur lequel on trouve aussi des consignes que les élèves et les adultes doivent respecter : ne pas entrer dans l'enclos et ne pas donner à manger aux animaux. Olivier Podevin, l'éleveur, explique : "ce sont des consignes très simples, mais qu'il faut absolument respecter. Par exemple, il ne faut surtout pas donner de pain aux brebis car elles peuvent s'étouffer avec". 

Grace aux moutons, certaines fleurs ne seront plus coupées, ce qui est meilleur pour la biodiversité
Grace aux moutons, certaines fleurs ne seront plus coupées, ce qui est meilleur pour la biodiversité © Radio France - Boris Compain

A quoi sert la laine? Pourquoi est-ce qu'on la coupe? combien de temps vit un mouton? Les enfants ont énormément de questions, mais rapidement, la tendresse prend le dessus : les enfants demandent à caresser les brebis. Ce ne sera pas pour cette fois : les animaux, craintifs, hésitent même à descendre de la remorque dans laquelle ils ont été amenés. "En fait, il va falloir qu'ils s'habituent à vous" explique l'éleveur. "Quand vous serez venus les voir plusieurs fois, ils comprendront qu'ils n'ont rien à craindre de vous et ils viendront au grillage quand vous les appellerez". 

Outre l'éco-pâturage, trois autres projets pédagogiques en lien avec la nature vont naître prochainement près du groupe scolaire, comme l'explique le maire de Nazelles-Négron, Richard Chatelier : "Ici, ce sont des moutons. Dans un mois, juste à côté, on aura des abeilles puisqu'on va faire un rucher pédagogique. Derrière, au niveau de l'école, il y aura des jardins partagés et sur la parcelle d'à-côté, on aura des arbres plantés avant la fin de l'année".

La première rencontre entre les brebis et les élèves du groupe scolaire de Nazelles-Négron

La municipalité a déjà investi 5000 euros pour l'éco-pâturage.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess