Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

Tours : des militants écologistes protestent contre les subventions versées à l'aéroport

-
Par , France Bleu Touraine

Ce matin, une trentaine de militants de plusieurs collectifs écologistes a manifesté devant l'aéroport, puis l'hôtel de ville de Tours, ce samedi 4 juillet. Ils dénoncent les trois millions d'euros de subventions à l'aéroport et versées par la métropole, le département et la région.

Les militants écologistes étaient d'abord devant l'aéroport pour ensuite rejoindre l'hôtel de ville et la rue nationale de Tours.
Les militants écologistes étaient d'abord devant l'aéroport pour ensuite rejoindre l'hôtel de ville et la rue nationale de Tours. - Fabrizio Tommasini

Une trentaine de militants issus de plusieurs collectifs se sont rassemblés ce samedi 4 juillet matin pour protester contre les subventions versées à l'aéroport de Tours. Parmi les collectifs présents, il y avait entre autres Extinction Rebellion, ANV Cop21-Tours, Greenpeace Tours pour "occuper pacifiquement", expliquent-ils, l'accès à l'aéroport. En face, les forces de l'ordre étaient présentes pour les en empêcher. 

L'aéroport reçoit en effet trois millions d'euros de la part de Tours-Métropole, du département d'Indre-et-Loire et de la région Centre-Val-de-Loire. Ce qui révolte ces militants dont Chabou, d'Extinction Rebellion : "_Les scientifiques disent clairement qu'il faut arrêter les subventions aux infrastructures polluantes. Pour réaliser la transition écologique, il faut que l'_argent public aille dans des moyens respectueux de l'environnement."

Emmanuel Denis leur réaffirme sa volonté de ne plus subventionner Ryanair

Après le blocage de l'entrée de l'aéroport, les militants se sont dirigés vers le centre-ville de Tours. Ils ont d'abord campé devant l'hôtel de ville où ils ont rencontré, par hasard, le nouveau maire écologiste, Emmanuel Denis. Ce dernier a confirmé ce qu'il avait déjà inscrit dans son programme : sa volonté de ne plus subventionner Ryanair. Dans son programme, il l'avait verbalisé ainsi : "supprimer les subventions au transport voyageurs". Chabou est satisfait de cette annonce, "maintenant [on] attend les actes. C'est toujours pareil."

Ce serait assez contradictoire avec le sens de l'histoire de continuer à subventionner le transport aérien de passagers et de ne pas pouvoir subventionner la deuxième ligne de tramway. Il faudra faire des choix et l'arrêt des subventions à Ryanair c'est une position forte de notre liste que nous soutiendrons à l'avenir - Emmanuel Denis sur France Bleu Touraine

Pour la mise en actes, contacté par France Bleu Touraine, le nouveau locataire de l'hôtel de ville tempère les ambitions des militants : "Philippe Briand (président de Tours-Métropole, NDLR) est totalement sur la même position mais le contrat actuel des subventions court jusqu'en 2021." En résumé, rien ne changera avant l'an prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess