Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Tous les "pisseurs volontaires" landais positifs au glyphosate

-
Par , , France Bleu Gascogne

Dans les Landes, les résultats de la campagne d'analyse d'urine de 64 "pisseurs volontaires" sont tombés ce lundi. Début octobre, à Dax, ils avaient fait testé leur urine dans le cadre d'une opération nationale. Résultat, 100% des participants ont du glyphosate dans leur urine.

Les pisseurs volontaires des Landes venus faire tester leur urine le mois dernier à Dax
Les pisseurs volontaires des Landes venus faire tester leur urine le mois dernier à Dax © Radio France - Flore Catala

Tous contaminés ! Les résultats de la campagne d'analyse d'urine de 64 "pisseurs volontaires" landais sont tombés ce lundi. Opération dans le cadre d'une action nationale visant à prouver que tout le monde est contaminé par le glysphosate. Dans les Landes 65 volontaires, dont la maire de Dax, Elisabeth Bonjean, se sont donc lancés dans cette aventure. Ils ont fait tester leur urine devant un huissier de justice. 

Résultat, 100% des participants ont du glyphosate dans les urines, tous au dessus du seuil réglementaire. En moyenne le taux de glyphosate est près de huit fois supérieur à ce qui est autorisé dans l'eau potable, selon l'association "Nous voulons des coquelicots-Dax" qui coordonne cette opération dans les Landes.   

En France, sur plus 5.500 analyses effectuées, les résultats ont toujours était les mêmes. À chaque fois 100% des personnes testées sont positives. Il n'y a donc pas de surprise dans le département. "C'est un terrible constat" résume Sylvie Lalagüe, présidente de l'association "Nous voulons des coquelicots-Dax". Avant de rajouter : "C'est ce que tend à montrer cette campagne, nous n'avons pas de libre arbitre sur notre exposition aux pesticides." 

Son fils et son mari ont fait le test, ils sont tous les deux son positifs avec un taux important de glyphosate dans les urines et pourtant, de part son engagement écolo, la famille a un mode de vie qu'on aurait pu penser plutôt protégé face aux pesticides. "Mon fils mange à la cantine tous les jours, une cantine qui n'est pas bio. Nous vivons entre champs et forêt. Forcément ça nous interroge sur notre cadre de vie. Malgré toutes les précautions qu'on peut prendre les pesticides nous entourent de toutes les manières."

Pour la suite de la démarche, il faut que le cabinet d'avocats qui s'occupe de la plainte collective au niveau national vérifie que les tests sous contrôle d'huissiersoient conforme. Les 65 landais déposeront ainsi plainte collectivement au tribunal de Dax d'ici la mi-décembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu