Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trois étudiantes clermontoises créent la paille à boire qui se mange

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Trois étudiantes de VetAgro Sup à Clermont-Ferrand viennent d’inventer la paille à boire et à manger. L’impact dramatique de la pollution plastique sur le monde aquatique les avait vivement choquées. Reste maintenant à trouver de quoi industrialiser le processus.

La paille Straw’Bon®
La paille Straw’Bon® - La paille Straw’Bon®

L'histoire débute par la rencontre de trois étudiantes à l'école d'ingénieurs agronomes basée à Clermont-Ferrand. Sarah Bagot, Elsa Perbet et Anaïs Prébet sont alors choquées par la pollution plastique. "Une image nous avait particulièrement choquée, raconte Anaïs, c'est celle d'une tortue à qui on retirait une paille en plastique dans le nez." Cette image en tête, les trois jeunes femmes décident de s'investir dans un projet qu'elles veulent plus en phase avec le monde actuel. 

Du cuir de fruit et de la cire d'abeilles

C'est ainsi que nait la paille pour boire Straw'Bon®. Néanmoins, la solution se révèle ardue techniquement. La paille est faite en cuir de fruit façonné en spirale, c'est à dire de la compote déshydratée. "Mais quand vous êtes patron de bars, vous ne voulez pas que votre cocktail ait un goût différent" explique Anaïs Prébet. C'est pourquoi il a fallu tremper les pailles dans de la cire d'abeille alimentaire. Elle devient ainsi imperméable. 

Exemple d'illustration
Exemple d'illustration - Straw’Bon®

D'après les trois jeunes femmes, l'avenir de ce projet d'école peut être plus important. "La paille Straw’Bon® pourra être produite à partir des invendus de fruits et légumes des producteurs", et cela contribue ainsi "à la réduction des déchets non seulement plastiques mais aussi alimentaires" selon elles. 

La recherche d'industriels 

Durant son cursus, les étudiantes ont donc consulté patrons d'établissements des métiers de bouche. Elles ont reçu un avis favorable sur leur projet. Par ailleurs, la paille Straw’Bon® a été réalisée avec la collaboration du chef Julien Ferretti du Centre de Recherche de l’Institut Paul Bocuse. La nouvelle phase de leur projet est aujourd'hui de communiquer sur cette innovation, avant de lancer une éventuelle industrialisation. 

En France, 100 milliards de produits en plastique jetables sont mis sur le marché.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu