Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un avion 100% électrique en escale à Valence

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Ce jeudi après-midi, un avion 100% électrique s'est posé à l'aéroport de Valence-Chabeuil. Il y a fait escale le temps d'une nuit, avant de repartir pour Avignon, et finir sa course à Marseille. Ce voyage vise à promouvoir une aviation "propre".

Cet avion deux places a une autonomie d'environ 50 minutes de vol.
Cet avion deux places a une autonomie d'environ 50 minutes de vol. © Radio France - Claire Guédon

De l'extérieur, ce petit avion deux places n'a rien qui sort de l'ordinaire. Mais quand on s'approche, aucun moteur, mais deux batteries électriques. Dans le ciel ou sur la piste, il ne fait aucun bruit. Pour le pilote, Hervé Berardi, c'est une toute nouvelle sensation : "On peut se parler normalement dans l'avion, il n'y a aucun bruit. Et on n'a pas l'impression de polluer."

Promouvoir une aviation "verte"

Cet avion n'émet aucun gaz à effet de serre, une révolution, dans le monde de l'aviation, réputé pour être un gros pollueur. Pour le recharger, il suffit de le brancher pendant une heure et demi. Seul problème : la charge dure un peu moins d'une heure. "C'est peu, mais c'est déjà beaucoup pour un début. Et puis on est parti de Lausanne, à Genève, sans dépenser un seul litre d'essence", s'émerveille Hervé Berardi. 

Il est à l'initiative de ce voyage, baptisé "Elektropostal", en référence à la fameuse route de l'Aéropostale, celle d'Antoine de Saint-Exupéry, qui part de la Suisse pour rejoindre Aix-en-Provence. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"C'est génial, c'est l'avenir", Grégoire Meier, dirigeant d'une école de pilotage 

Ce voyage a été organisé pour prouver que l'aviation peut être propre. La prochaine étape, c'est de pouvoir entraîner les élèves pilotes sur ces modèles électriques. Grégoire Meier est dirigeant d'une école de pilotage : "C'est génial, c'est l'avenir. Pour les élèves, ce serait génial. Plus de bruit non plus pour les riverains, plus de CO2. Tout ce qui fait qu'aujourd'hui l'aviation est un problème, est résolu avec ça", s'émerveille Grégoire Meier, dirigeant d'une école de pilotage. 

Mais pour cela il faudra tout de même y mettre le prix, un avion de ce type coûte dans les 200 000 euros, quand un avion similaire, à moteur thermique, peut se trouver pour 30 000 euros. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess