Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un bateau de pêche déverse 500 litres de produits polluants au port du Croisic

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu
Le Croisic, France

Ce samedi soir vers 22h15, un bateau de pêche a laissé s'échapper 500 litres de fuel au port du Croisic en Loire-Atlantique. Les secours du SDIS ont récupéré le polluant.

Le bateau de pêche a laissé s'échapper 500 litres de produit polluant
Le bateau de pêche a laissé s'échapper 500 litres de produit polluant - SDIS 44

Un bateau de pêche de onze mètres a laissé s'échapper 500 litres de fuel ce samedi soir, au port du Croisic, vers 22h15. Il en contenait au total 5200 litres. Le produit polluant a pris la forme d'une nappe de fuel de 30 mètres sur 20 mètres. 

Les marais salants et les parcs conchylicoles mis à l'abris

Le risque de propagation aux parcs conchylicoles était très élevé en raison du vent, mais finalement les pompiers ont pu contenir le carburant dans le port en installant des barrages flottants. "Ça aurait pu être très grave. L'action des secours a été vraiment très efficace et remarquable", affirme Jacques Bruneau, l'adjoint au maire d'astreinte présent sur les lieux de l'accident. 

Une évaluation des risques en mer a été effectuée par le Centre d’Etude des pollutions maritimes de la Marine Nationale via le CROSS CORSEN (Brest). La préfecture de Loire-Atlantique a contacté les syndicats de paludiers pour la sécurisation des installations. 

Les secours du SDIS ont procédé à la récupération du polluant dans le port au moyen d’une embarcation et d’une unité spécialisée en dépollution. Des reconnaissances sont prévues ce dimanche matin au large et dans les étiers. Il n’y a pas de risque identifié pour la santé et pour l’environnement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess