Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un collectif d'habitants de Portes-lès-Valence et Étoile-sur-Rhône porte plainte contre la SNCF

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Les habitants sont riverains d'une base arrière de travaux de la SNCF. L'entreprise y stocke du ballast usagé qui dégage beaucoup de poussière lorsqu'il est déplacé. La poussière est pleine de résidus d'hydrocarbures d'après une étude menée par le collectif

Un mur antibruit a été construit par la SNCF pour limiter les nuisances sonores
Un mur antibruit a été construit par la SNCF pour limiter les nuisances sonores © Radio France - François Breton

Ils sont exaspérés et se sentent abandonnés. Un collectif d'habitants a décidé de porter plainte contre la SNCF Réseau pour des atteintes à l'environnement. Ce collectif, appelé Plaie 26 800, réunit des riverains d'une base de travaux de la SNCF, installée à Portes-lès-Valence et Étoile-sur-Rhône.

Sur cette base, l'entreprise stocke des éléments issus des chantiers de rénovation des voies. On y trouve des vieux rails, des vieilles traverses mais aussi du ballast usagé. Ce dernier est pointé du doigt par le collectif. "[Il] est plein d'hydrocarbures et d'huile. Lorsqu'il est déplacé, cela dégage une poussière noirâtre qui arrive directement chez les riverains", détaille Maitre Gilles Rigoulot, l'avocat de Plaie 26 800.

Excédée par ces nuisances, une habitante a décidé de faire analyser l'eau de sa piscine. "On y a retrouvé pleins d'hydrocarbures lourds dont un, le benzo[a]pyrene, qui est un cancérigène. La dose était deux fois supérieure à la normale, affirme Gilles Rigoulot. Ça inquiète beaucoup les riverains !"

La poussière s'accompagne aussi du bruit des engins de chantier et des camions qui vont et viennent toute la journée "Le chantier dure parfois jusqu'à 22, voire même 23 heures. Dans certaines zones, cela peut aller jusqu'à 3 heures du matin, explique l'avocat. Ça ne correspond pas aux autorisations délivrées." 

Sentiment d'abandon

En créant leur collectif en octobre 2019, les riverains espéraient faire bouger les choses, notamment du côté des mairies d'Étoile-sur-Rhône et de Portes-lès-Valence. Pour le collectif et l'avocat, rien n'a été fait pour protéger les riverains des nuisances. "Les deux communes n'ont pas pris la mesure des dangers auxquels les riverains ont été exposés. Nous allons donc les mettre en demeure." Si les réponses apportées par les municipalités ne sont pas satisfaisantes, alors l'avocat prévient : "Nous saisirons la justice administrative." 

La base va être fermée dans quelques semaines. Mais elle devrait rouvrir en octobre prochain pour une nouvelle phase de rénovation des voies. Le collectif ne veut pas de reprise.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess