Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un collectif mobilisé contre un projet d'éolienne à Ouessant

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Le projet d'implanter sur l'île d'Ouessant une éolienne plus haute que le phare du Créac'h divise la population et enflamme les réseaux sociaux. Un collectif citoyen s'est créé et multiplie les actions pour combattre le projet, accusé d'attenter à l'intégrité de l'île et à sa biodiversité.

Des membres du collectif manifestent silencieusement au port du Stiff, mardi 11 mai.
Des membres du collectif manifestent silencieusement au port du Stiff, mardi 11 mai. - Collectif Vent de Bout' Ouessant

Un vent de révolte s'est levé sur Ouessant. Une trentaine d'habitants et d'amoureux de l'île se sont regroupés ces dernières semaines au sein d'un collectif "apolitique et bienveillant" fondé en opposition au projet d'éolienne porté par Akuo Energy. Une représentante de l'entreprise parisienne, en déplacement pour une réunion de travail, a été accueillie par une manifestation silencieuse d'une vingtaine de personnes ce mardi matin à l'arrivée du bateau. Sur les réseaux, la communauté grandit de jour en jour. Créée le 22 avril, la page facebook "Vent de Bout' Ouessant" rassemble déjà 870 membres. Sa pétition en ligne contre l'éolienne a même récolté Près de 1.800 signatures en deux semaines.

Un site classé et protégé par de multiples labels

Engagée dans le projet Phares (Programme d’hybridation avancée pour renouveler l’énergie dans les systèmes insulaires) dont l'enquête publique vient de s'achever, la municipalité d'Ouessant souhaite "reprendre en main son avenir énergétique" avec un objectif de devenir à 70% autonome en 2023 et à 100% à l'horizon 2030. Exit la vieille centrale au fioul : l'île veut miser sur un mix d'énergies renouvelables composé de l'hydrolien, du photovoltaïque et donc de l'éolien, la partie la plus controversée qui n'a pourtant pas été soumise à l'enquête publique, comme si l'affaire était déjà entendue. Contacté par France Bleu Breizh Izel, le maire d'Ouessant Denis Palluel n'a pas souhaité évoquer le dossier, qui sera abordé lors du conseil municipal vendredi 14 mai.

Une éolienne pourrait être érigée dès 2022 dans le secteur de Penn Arlan, au sud-est de l'île.
Une éolienne pourrait être érigée dès 2022 dans le secteur de Penn Arlan, au sud-est de l'île. - Collectif Vent de Bout' Ouessant

Le projet d'ériger dans la péninsule de Penn Arlan (au sud-est) une éolienne d'une hauteur totale de 67 mètres, qui deviendrait la seconde plus haute construction de l'île après la tour radar du Stiff, est inacceptable pour le collectif. Le site se situe à moins de 700 mètres des habitations les plus proches, mais surtout à seulement 300 mètres du site mégalithique du Cromlech. Un lieu "rare, sauvage et riche en biodiversité, protégé par de multiples labels" explique le communiqué de Vent de Bout', qui cite en vrac le réseau Natura 2000, la Réserve de biosphère de l’Unesco, la Zone Naturelle d'Intérêt Écologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF), ou encore la loi Littoral. Cette éolienne est "une menace pour la biodiversité" estiment les opposants, qui refusent que Ouessant serve de "laboratoire pour la transition énergétique." 

Un monstre qui va défigurer le paysage (...) Ouessant ne doit pas tout accepter au prétexte des énergies renouvelables.

ECOUTEZ Ondine Morin, guide-conférencière à Ouessant et membre du collectif Vent de Bout'

Le Parc naturel régional d’Armorique, dont la charte exclut les éoliennes de grande hauteur des espaces de biodiversité et de paysages remarquables, a logiquement rendu un avis négatif. "Sur une île avec autant de contraintes, si on fait fi de toutes ces réglementations, à quoi servent-elles ?" s'interroge le directeur du PNRA, Jean-Jacques Barreau.

Manque de transparence

Sur la forme, le PNRA et le collectif déplorent l'absence de concertation avec la population ouessantine, et le manque de transparence dans ce dossier. "Il n'y a aucun précédent d'installation d'éolienne sur un site autant protégé, si ça passe ça voudrait dire qu'aucun site ne serait à l'abri de l'appétit de promoteurs qui voudraient venir y construire des installations industrielles", estime Gwenaëlle Roth, au nom du collectif. Le dossier de permis de construire est désormais sur le bureau du préfet du Finistère. Vent de Bout' prône le dialogue et la concertation, mais n'exclut pas d'aller plus loin, en déposant des recours judiciaires. Comme le clame cette porte-parle : "on a de l'énergie à revendre !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess