Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un iceberg grand comme quinze fois Paris s'est détaché en Antarctique

-
Par , France Bleu

Un iceberg de 1600 km² s'est détaché de la calotte glacière en Antarctique entre les 24 et 25 septembre. Un phénomène impressionnant mais qui n'a rien à voir avec le réchauffement climatique expliquent les scientifiques.

Le glacier qui s'est détaché est gros comme quinze fois la ville de Paris.
Le glacier qui s'est détaché est gros comme quinze fois la ville de Paris. © AFP - JONATHAN NACKSTRAND / AFP

Ce n'est pas un effet du dérèglement climatique, même si l'image est impressionnante : un glacier grand comme quinze fois la superficie de Paris s'est détaché de la calotte glacière en Antarctique entre les 24 et 25 septembre derniers.  Le bloc mesure environ 210 mètres d'épaisseur et contient 315 milliards de tonnes de glace

Ce détachement fait partie du cycle normal de la barrière de glace, qui est en fait le prolongement de la calotte glacière sur l'eau. "Les barrières de glace doivent perdre de la masse car elles sont constamment en train d'en gagner. Elles veulent conserver leur taille" explique à l'AFP Helen Amanda Fricker, professeure au centre d'océanographie Scripps à l'université de Californie San Diego. 

La chercheuse explique qu'un iceberg trois fois plus grand s'était détaché, il y a deux ans. 

C'est délicat à expliquer car on ne veut pas que les gens croient que le changement climatique n'existe pas. Mais cet événement n'est pas un signe de changement climatique - Helen Amanda Fricker

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess