Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

VIDÉO - Les images du loup aperçu à la frontière entre la Dordogne et la Charente

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord, France Bleu La Rochelle, France Bleu

Une habitante de Gurat en Charente à la limite de la Dordogne a photographié et filmé lundi matin un animal identifié comme un loup par les techniciens de l'Office français de la biodiversité. Le loup avait disparu de la région depuis un siècle.

L'animal a traversé devant la voiture de Marina François
L'animal a traversé devant la voiture de Marina François - Marina François

Marina François a encore du mal à y croire. Cette habitante de Gurat (près de Villebois-Lavalette) à une douzaine de kilomètres de la Dordogne rentrait chez elle ce lundi 20 janvier vers 10h, quand elle a vu l'animal qui trottait sur une parcelle de labour, et qui a traversé la route pour disparaître dans les prés.

J'y croyais pas du tout, et si c'est vraiment un loup à un kilomètre de la maison c'est incroyable - Marina François

"Je rentrais de chez ma nounou, je l'ai croisé sur le bord de la route. J'y croyais pas du tout, et je me suis arrêtée pour le photographier et le montrer à mon mari, parce que je voulais savoir s'il était vraiment possible que ce soit un loup."

Marina François a d'abord vu l'animal sur une parcelle de Labour - Aucun(e)
Marina François a d'abord vu l'animal sur une parcelle de Labour - Marina François

Ce mardi, deux techniciens de l'Office français de la biodiversité sont revenus sur place pour tenter de trouver des indices, Marina François leur a montré où l'animal est passé : "Ils ont trouvé une petite trace de patte de loup apparemment, dans le champ, mais pas une complète."

Marina François a guidé les techniciens de l’Office français de la biodiversité sur les lieux où elle a aperçu le loup - Radio France
Marina François a guidé les techniciens de l’Office français de la biodiversité sur les lieux où elle a aperçu le loup © Radio France - Harry Sagot

Marina François rentrait vers 10h quand elle a aperçu le loup à moins d'un kilomètre de chez elle

Jean-Yves Morellec, technicien de l’Office français de la biodiversité (OFB), confirme que "toutes les caractéristiques pour un loup sont présentes sur ces photos. Ce sont des détails de pelage qui permettent de distinguer un loup de certaines races de chiens qui sont assez proches," et dans son communiqué la préfecture de la Charente confirme confirme qu'il s'agit bien d'un canis lupus lupus, autrement dit un loup gris. 

L'OFB ajoute que "ce type d’observation fortuite et isolée du loup a souvent lieu à l’automne et en début d’hiver [...] à cette période, les jeunes nés au printemps prennent pleinement leur place au sein du groupe, contraignant d’autres individus à quitter la meute pour chercher un nouveau territoire où s’établir. Ces individus peuvent parcourir plusieurs centaines de kilomètres avant de se fixer, et la rapidité de déplacement et la discrétion de cet animal font que l’espèce peut facilement passer inaperçue le long de son trajet de dispersion."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu