Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Un maire d'une petite ville de la Meuse met en demeure Total

Daniel Lefort, le maire de Champneuville dans la Meuse, a décidé d'affronter le grand groupe pétrolier français qui selon lui, ne remplirait pas ses devoirs en matière de lutte contre le dérèglement climatique.

Le groupe Total ne met pas en place des actions en faveur du climat, selon le maire de Champneuville.
Le groupe Total ne met pas en place des actions en faveur du climat, selon le maire de Champneuville. © Radio France - Sylvie Johnsson

Meuse, France

Un maire meusien d'une ville de 120 habitants a mis en demeure Total en juin 2019. C'est le pari de Daniel Lefort, anciennement Europe Ecologie Les Verts, maire de Champneuville depuis 2008. Pour lui, ce sont les citoyens qui peuvent réussir à faire bouger les lignes.

Celui qui se revendique comme un militant écologiste fait partie de l'association des Eco Maires. Avec une quinzaine d'entre eux, il s'est engagé dans une bataille juridique contre les groupes pétroliers.

La loi oblige les grands groupes à faire des actions pour la sauvegarde de l'environnement

Ensemble, ils ont rencontré le PDG de Total, Patrick Pouyanné, en juin à Paris, à la Défense. "On s'est sentis écoutés, je pense qu'il a compris certaines choses", positive Daniel Lefort. Qui ajoute que "le CAC 40, les financiers" pourraient être le vrai caillou dans la chaussure.

Un cabinet d'avocats s'occupe de la branche juridique. Daniel Lefort évoque notamment le devoir de vigilance, l'obligation pour les grands groupes de faire des actions en faveur du climat inscrite dans les accords de la COP 21.

Pour le maire de Champneuville, l'espoir est permis. Il espère bien forcer le groupe pétrolier français à faire sa part pour la protection de la planète, arrêter les extractions pétrolières et l'importation d'huile de palme, par exemple. Daniel Lefort craint les conséquences climatiques, qu'il perçoit déjà avec les risques de crues de la Meuse de plus en plus importants aux portes de sa commune.

L'Etat demande le retrait de la mise en demeure

Après la mise en demeure de Total, la sous-préfecture de Verdun a envoyé un recours gracieux en décembre pour demander son retrait. Plusieurs raisons sont évoquées, notamment l'absence de conséquence directe entre les crues dans la zone et les activités de Total.

Daniel Lefort se donne le temps d'y réfléchir, avec ses conseillers : "Nous en rediscuterons en conseil municipal. Pour le moment, on ne bouge pas. On attend de voir. On essayera peut-être d'inviter le sous-préfet pour qu'il nous explique aussi."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu