Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Un orme âgé de 150 ans labellisé "arbre remarquable" à La Rochelle

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

Haut de 18 mètres et vieux de 150 ans, un orme champêtre du Parc Charruyer de La Rochelle a été labellisé samedi "arbre remarquable" par l'association A.R.B.R.E.S.

Cet orme a survécu aux maladies qui ont décimé 99% de son espèce
Cet orme a survécu aux maladies qui ont décimé 99% de son espèce © Radio France - Marine Protais

La Rochelle, France

Il a 150 ans, il a survécu aux guerres et aux maladies : l'orme champêtre du Parc Charruyer de La Rochelle a été labellisé "arbre remarquable" ce samedi. Un prix purement symbolique remis par l'association A.R.B.R.E.S (Arbres Remarquables, Bilan, Recherche, Études et Sauvegarde).

Avec cette convention, la Ville s'engage à protéger l'arbre pour 30 ans  - Radio France
Avec cette convention, la Ville s'engage à protéger l'arbre pour 30 ans © Radio France - Marine Protais

Le président de l'association a officiellement remis ce label au maire de La Rochelle, Jean-François Fountaine. Ensemble, ils ont signé une convention dans laquelle la Ville s'engage à l'entretien et à la préservation de cet orme champêtre, pour une durée de 30 ans.

Un arbre majestueux

Depuis la création de l'association, en 1994, 550 arbres ont reçu ce label, dont 10 en Charente-Maritime. A La Rochelle, cet orme champêtre est le 3ème arbre à recevoir cette distinction. Et dans le Parc Charruyer, il ne passe pas inaperçu.

Au milieu de centaines d'autres arbres, il se distingue par sa taille. Dix-huit mètres de haut, une circonférence de 3,30 mètres... Des dimensions tellement importantes qu'il est presque impossible de le photographier en entier.

Les dimensions de l'arbres sont elles aussi remarquables  - Radio France
Les dimensions de l'arbres sont elles aussi remarquables © Radio France - Marine Protais

Ses racines imposantes, ses longues branches et son feuillage verdoyant sont signes d'un état de santé remarquable. Et c'est justement ce qui lui vaut ce label, remis par Georges Feterman, le président de l'association ARBRES.

En une cinquantaine d'années, 99% des ormes de France ont été décimés par la graphiose. C'est une maladie due à un champignon, transporté par un insecte.

"Un symbole de résistance"

Les ormes champêtres sont donc devenus rares dans l'Hexagone. Celui du Parc Charruyer est ainsi un "symbole de résistance" aux yeux de Georges Feterman.

Depuis 150 ans, il est témoin de l'évolution de La Rochelle  - Radio France
Depuis 150 ans, il est témoin de l'évolution de La Rochelle © Radio France - Marine Protais

Cet arbre a survécu à un tas d'événements dont les deux guerres mondiales et la tempête de 1999. Il a également été témoin de toutes les transformations de La Rochelle, une ville qui n'avait rien à voir au moment où il a été planté, dans les années 1870, selon Jean-François Fountaine, le maire de La Rochelle.

Il y a 150 ans, la ville close se trouvait juste ici, derrière l'arbre. Il se trouvait alors à proximité du rempart.

A l'époque, La Rochelle n'était pas une zone de combat, précise le maire, mais il assure que cet orme a participé à la vie de la cité et à son développement maritime. "L'emplacement actuel du cours d'eau le Lafond correspond à l'ancien emplacement du port de La Rochelle, qui se trouvait sur la place d'Armes."

Un moyen de lutter lutte contre le réchauffement climatique ?

Après avoir été spectateur de toutes ces évolutions pendant un siècle et demi, cet arbre pourrait bien devenir un acteur clé de la lutte contre le changement climatique.

En l'étudiant, les scientifiques espèrent comprendre comment et pourquoi cet orme vit depuis si longtemps, de façon à pouvoir en planter des dizaines d'autres, à La Rochelle et partout en France, afin de faire baisser la température dans les centres-villes.

Choix de la station

France Bleu