Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Gissey-sur-Ouche, un collectif d'habitants s'oppose à l'installation prochaine d'antennes relais

-
Par , France Bleu Bourgogne

A Gissey-sur-Ouche, un collectif d'habitants dénonce l'installation prochaine de deux antennes relais sur sa commune et celle d'Agey. Il s'inquiète des possibles effets néfastes sur la santé des habitants.Une cagnotte en ligne vient d'être lancée pour soutenir une action devant la justice.

Le panneau qui indique la prochaine installation d'une antenne relais à Gissey-sur-Ouche.
Le panneau qui indique la prochaine installation d'une antenne relais à Gissey-sur-Ouche. - .

A Gissey-sur-Ouche, des habitants s'inquiètent de la prochaine implantation de deux pylônes pour antenne de relais téléphonique. Ces antennes hautes de 39 mètres, doivent être installées tout près des habitations, et à proximité d'un groupe scolaire. Un collectif s'est donc monté et a lancé une pétition en ligne, pour dénoncer ce projet. Plus de 500 signatures ont été collectées. Mais les tentatives de discussions avec l'opérateur n'ont rien donné, le collectif a donc décidé d'aller plus loin, et envisage de déposer un recours en justice.

Une dimension esthétique et sanitaire

Le collectif met en avant la dimension esthétique, "une de ces antennes va se trouver tout près de l'écluse, le long du canal", précise l'une des habitantes, membre du collectif. Des habitants qui ne se disent pas opposés à ce réseau téléphonique, mais qui auraient souhaité "davantage de concertation pour préserver la beauté de la vallée et la santé des plus fragiles".

Un recours devant le tribunal administratif est envisagé

La mairie admet qu'il y a eu un manque de communication mais répond que cette installation fait suite à un arrêté ministériel car Gissey est en zone blanche. Pour le premier adjoint au maire, Jean-Yves Jacquetton, "la ville n'est pas opposée au fait de trouver un autre emplacement mais il faut que cela soit techniquement possible pour l'opérateur."  Sauf que l'opérateur n'a pas donné suite aux demandes du collectif, qui envisage donc un recours devant le tribunal administratif. D'où la cagnotte lancée en ligne pour aider financièrement le collectif à assumer les frais de justice. Une réunion d'information est organisée par le collectif le mercredi 27 mai prochain à Gissey-sur-Ouche.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu