Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"L'Affaire du siècle" : un producteur de lavande de Grignan s'attaque à l'État pour son inaction climatique

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

L'État français va-t-il être condamné pour son manque d'action face au dérèglement climatique ? C'est l'enjeu de l'audience de "L'affaire du siècle" qui se tient jeudi devant le tribunal administratif de Paris après le recours porté en justice par des ONG et un lavandiculteur de Grignan (Drôme).

Champ de lavande dans la Drôme
Champ de lavande dans la Drôme © Radio France - Victor Vasseur

Une famille de lavandiculteurs de Grignan (Drôme) a porté plainte contre l'Union  Européenne en 2018. Ces Drômois font partie de la dizaine de familles à travers  le monde (Européennes pour la plupart mais aussi Kenyane et Fidjienne)  qui se disent victimes des effets du dérèglement climatique et qui ont saisi la Cour Européenne de Justice.

À Grignan, Maurice Feschet, 75 ans, s'est lancé après un constat tout simple. Depuis  cinq générations, sa famille produit de la lavande... son fils, qui a  repris l'exploitation il y a une douzaine d'années est le premier à ne  plus en vivre convenablement, subissant de plein fouet "des excès climatiques: excès d'eau une année, sécheresse la suivante, gel de printemps l'année d'encore après", relate Maurice Feschet. "C'est 44% de son revenu qui a disparu". 

Début 2019, deux millions de citoyens réclamaient un recours contre l'Etat pour inaction climatique. Deux ans plus tard, "L'Affaire du siècle" arrive devant la justice alors que le gouvernement est pressé de toutes parts de faire plus pour la planète. Pas satisfaites de la réponse du gouvernement, quatre ONG, depuis rejointes par d'autres, comme la Fondation Abbé Pierre et la Fédération Nationale d'Agriculture Biologique, déposent formellement le recours contre l'Etat en mars 2019.

La première audience a donc lieu ce jeudi au tribunal administratif de Paris. Maurice Feschet n'attend pas d'indemnités, il réclame simplement une prise de conscience et il espère que la justice reconnaisse que l'Etat n'en fait pas assez en matière de réduction de gaz à effet de serre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess