Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un questionnaire pour partager l'avenir d'une zone humide de Vaucluse

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le Syndicat du bassin des Sorgues consulte les usagers d'une zone humide de 35 hectares d'Entraigues-sur-la-Sorgue (Vaucluse). Pêcheurs, promeneurs, agriculteurs et propriétaires peuvent remplir un questionnaire avant fin août. Un plan de gestion se prépare pour la zone humide des Rochières.

La zone humide des Rochières à Entraigues-sur-la-Sorgue
La zone humide des Rochières à Entraigues-sur-la-Sorgue © Radio France - Philippe Paupert

Les usagers d'une zone humide entre Bedarrides, Sorgues et Entraigues-sur-la-Sorgue sont invités à répondre à un questionnaire sur l'avenir des 85 hectares des Rochières. Les prairies inondables sont parfois envahies de végétation et le Syndicat du bassin des Sorgues veut préserver les plantes et les animaux de cette zone déjà classée Natura 2000.  Une fougère est déjà protégée dans cette zone humide des Rochières. Le Syndicat du bassin des Sorgues veut consulter les agriculteurs, les promeneurs, les cyclistes et les propriétaires des parcelles pour envisager le partage de ce site.

Consulter les usagers de la zone humide

Laurent Rhodet le directeur du Syndicat du bassin des Sorgues, estime que les 85 hectares sont sous la pression des différents usagers  : "nous avons beaucoup de demandes pour des terrains d'agrément, des petits cabanons, des chevaux. Ce sont des usages non conformes. Nous avons aussi tous les usages randonnée, balades ou chasse qu'il va falloir concilier avec l'activité agricole des prairies de fauche et d'élevage ovin". L'objectif du Syndicat du bassin des Sorgues est d'élaborer "un plan de gestion de cette zone et de recenser les différents usages. C'est intéressant d'avoir l'avis de tout ceux qui fréquentent les Rochières".

Protéger et partager les 85 hectares des Rochières

Le Syndicat du bassin des Sorgues souhaite que tout ceux qui se promènent ou travaillent ans cette zone humide répondent à un questionnaire avant la fin août. "C'est intéressant d'avoir l'avis de tout ceux qui fréquentent les Rochières argumente Laurent Rhodet,  comment ils vivent cette zone, est-ce qu'il souhaitent qu'elle soit plus aménage ou ils trouvent qu'elle est trop cernée et qu'ils veulent plus de libertés à l'intérieur pour élaborer un plan de gestion qui correspondent à la fréquentation. On part sans idées préconçues. La seule contrainte, c'est la présence ou pas d’espèces protégées".

Pour répondre au questionnaire, consulter le site du Syndicat du bassin des Sorgues.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess