Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un risque important de sécheresse cet été sur une grande partie de la France

Un nouvel épisode de sécheresse est attendu sur une large partie de la France cet été, en particulier dans l'Est du pays, d'après les prévisions publiées ce vendredi 11 juin par le Bureau de Recherches géologiques et minières.

Un risque important de sécheresse est attendu cet été [photo d'illustration].
Un risque important de sécheresse est attendu cet été [photo d'illustration]. © Radio France - Noémie Guillotin

Les fortes averses du mois de mai laissaient une impression de printemps pluvieux mais il n'en est rien. La saison a été sèche et la situation des nappes phréatiques s'est dégradée ces derniers mois. Et ça ne va pas s'améliorer cet été. Le Bureau de Recherches géologiques et minières en charge des nappes phréatiques annonce un risque élevé d'une nouvelle sécheresse sur une grande partie de la France, en particulier sur la moitié Est, d'après ses prévisions publiées ce vendredi 11 juin. 

L'an dernier déjà, année la plus chaude jamais enregistrée, l'été avait été marqué par une sécheresse agricole sévère, touchant notamment les récoltes de blé, de betterave ou d'oléagineux comme le colza. Cette fois-ci, alors que l'été n'a même pas commencé, la situation est déjà "assez exceptionnelle", a commenté auprès de l'Agence France presse (AFP) Violaine Bault, hydrogéologue au BRGM. Les pluies abondantes du mois de mai n'ont pas suffit : "Ca faisait trois mois qu'il n'avait pas plu. Toute l'eau a servi à humidifier les sols et alimenter la végétation, très peu d'eau est arrivée dans les nappes", a-t-elle précisé. 

Et Météo-France prévoit pour juin-juillet-août des températures supérieures à la normale pour la majorité de la France et moins de pluie que la normale. L'été 2021 risque donc d'être le théâtre d'une nouvelle sécheresse, comme les quatre années précédentes. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

L'Est de la France en risque "très fort" de sécheresse

Certaines régions risquent d'être particulièrement touchées. Le BRGM a classé en risque "très fort" de sécheresse les nappes de la plaine d'Alsace, des couloirs de la Saône et du Rhône, et du littoral de la Méditerranée. Beaucoup d'autres nappes sont en risque "fort", notamment en Bretagne et dans le centre du pays. En revanche, le risque est faible à très faible sur le bassin parisien et sur le bassin aquitain. 

Le ministère de la Transition écologique avait publié le mois dernier sa carte de prévision sécheresse qui évoquait un risque "très probable" ou "probable" de sécheresse pour presque tout le territoire, avec un accent notamment sur le littoral méditerranéen et la vallée du Rhône. "Ça ne veut pas dire forcément qu'il y aura des arrêtés sécheresse, mais on suppose que si", a commenté Violaine Bault. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

L'été dernier, près de 90 départements avaient émis des arrêtés imposant des restrictions d'utilisation d'eau.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess