Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Un tas de poissons morts déposé devant la mairie du Tréhou

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Pour la troisième fois en deux mois, la Mignonne a été polluée. La fuite de lisier est venue d'une exploitation porcine proche de la rivière. L'association de pêcheurs et des riverains sont venus demander des mesures rapides.

Les poissons morts ont été "pêchés" par des riverains de la Mignonne
Les poissons morts ont été "pêchés" par des riverains de la Mignonne - Fabienne Kermarc

Tréhou, France

"On n'en peut plus, on n'en peut plus..." lâche Jean-Robert Dupont, le président de l'AAPPMA, l'association des pêcheurs de Daoulas. Le week-end dernier des poissons morts flottaient à la surface du cours d'eau. Un peu plus tôt, une fuite de lisier est venue polluer la Mignonne. L'effet a été immédiat. Plusieurs riverains se sont alors réunis pour en "pêcher" quelques uns et les apporter ce mercredi soir devant les portes du conseil municipal du Tréhou. 

Un "grenelle des installations agricoles" 

"La coupe a débordé" renchérit le président de l'AAPPMA. "Il faut prendre des dispositions parce-que nous on a été impacté terriblement mais il faut pas oublier que dans le Finistère depuis le début de l'année c'est pas moins de 30 pollutions sur l'ensemble du département. Et 90% de ces pollutions sont d'origines agricoles donc il est nécessaire aujourd'hui de faire bouger les lignes et au pire ceux qui ne veulent pas suivre, il faut les sanctionner ! Moi j'ai porté plainte. Je ne demande pas que l'agriculteur soit sanctionné mais qu'on soit indemnisé des préjudices qu'a subi la rivière.

Pour sortir de ces pollutions à répétition, Jean-Robert Dupont cite en exemple la réglementation sur les pesticides qui en interdit l'usage le long des cours d'eau. "Il faut qu'on arrive à trouver ces solutions. Quitte à faire un grenelle des installations agricoles qu'on se retrouve tous, qu'on mette tout sur le table et qu'on essaie de démêler le schmilblick.

Choix de la station

France Bleu