Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une aide de 1.000 euros pour l'achat d'un véhicule électrique d'occasion

-
Par , France Bleu

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, a annoncé lundi la création d'une aide de 1.000 euros pour l'achat d'un véhicule électrique d'occasion. Un coup de pouce accessible à tous, "sans condition de ressources".

Une aide de 1.000 euros sera prochainement créée pour l'achat d'un véhicule électrique d'occasion
Une aide de 1.000 euros sera prochainement créée pour l'achat d'un véhicule électrique d'occasion © AFP - Gilles Targat / Photo12

Catégorie jusqu'à présent exclue du bonus écologique, les véhicules électriques d'occasion disposeront prochainement d'une aide à l'achat. Jean-Baptise Djebbari, ministre délégué aux Transports, l'annonce ce lundi dans les pages du Parisien/Aujourd'hui en France : une aide de 1.000 euros sera créée pour l'achat d'une voiture 100% électrique d'occasion

Le coup de pouce sera accessible "partout sur le territoire, sans conditions de ressources" a précisé le ministre. Le gouvernement fait justement un point ce lundi sur son plan visant à déployer 100.000 bornes de recharge pour les véhicules électriques en France d'ici à la fin 2021. 

Jean-Baptiste Djebbari a également confirmé les montants des primes à l'achat pour les voitures électriques neuves : 7.000 euros en 2020, puis 6.000 euros à partir du 1er janvier 2021. "Dans les DOM, en plus de ces 6.000 euros, nous créons un surbonus de 1.000 euros pour accompagner ces territoires où les véhicules coûtent plus cher qu'en métropole", a souligné le ministre. 

Au total, dans le cadre du plan de relance, le gouvernement a l'intention de consacrer 1,9 milliard d'euros pour soutenir la demande en véhicules propres. Selon le ministre, dans un marché globalement en recul cette année, "le 100% électrique tire plutôt bien son épingle du jeu" avec quelques 68.000 véhicules supplémentaires déjà vendus.

"L'objectif des 100.000 pourrait être atteint avant la fin de l'année, soit un doublement des ventes par rapport à l'an dernier", espère-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess