Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Nantes : une cabane à collecte de déchets organiques installée en centre-ville

Par

L'association "la Tricyclerie" a installé, il y a trois semaines, une cabane à déchets organiques, quartier des Olivettes, à Nantes. Après avoir été réservée aux professionnels, cette initiative écologique est maintenant disponible aux particuliers. Une quinzaine de personnes l'ont déjà testée.

L'association "la Tricyclerie" met en place une cabane à déchets organiques à Nantes. L'association "la Tricyclerie" met en place une cabane à déchets organiques à Nantes.
L'association "la Tricyclerie" met en place une cabane à déchets organiques à Nantes. © Radio France - Dylan Jaffrelot

Environ 25 kilos de déchets organiques sont récoltés par l'association "la Tricyclerie", chaque semaine. Depuis trois semaines, une cabane à déchets organiques dans laquelle on peut déposer des coquilles d’œufs, des épluchures, des légumes pourris, etc. est installée dans le quartier des Olivettes, à Nantes. Face à la forte demande des particuliers, l'association écologiste a adapté ce procédé initialement réservé aux professionnels depuis plus de deux ans. Une quinzaine de personnes se sont inscrites pour bénéficier de cette "poubelle organique". 

Publicité
Logo France Bleu

C'est très pratique. Je peux venir vider mes déchets à la date et l'heure de mon choix, une fois par semaine. Antoine, un bénéficiaire

Une adhésion entre 8 et 12 euros

Pour bénéficier de ce service, il faut louer un bac à épluchure à l'association. Les prix varient entre 8 euros pour un bac de 5 litres, 10 euros pour 10 litres et 12 euros pour 15 litres. "Si je paye, c'est pour soutenir le projet, confie Antoine, un utilisateur de la cabane. Je trouve qu'il n'y a pas assez d'initiatives de recyclages de déchets organiques, à Nantes.". C'est également un bon compromis pour les Nantais qui habitent en appartement, la location d'un bac coûtant moins cher que l'achat d'un composteur

Je paye 10 euros par mois. Je ne trouve pas ça plus cher qu'un abonnement Netflix. Antoine. 

Du compost revendu en vrac 

Trois fois par semaine, un salarié de "la Tricyclerie" passe vider les bacs installés dans la cabane. "Je ramène les déchets dans un site de compostage. Après six à huit mois de fermentation, il est prêt", détaille Pierre Briand, salarié de l'association. Le compost est ensuite vendu à des maraîchers, des écoles, des jardins partagés ou en vrac dans des épiceries. L’association compte installer six autres cabanes à Nantes, notamment dans le quartier de la Tour Bretagne.

loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu