Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une centrale solaire verra le jour à Paron en 2023

-
Par , France Bleu Auxerre

Un projet photovoltaïque à Paron dans l'Yonne est en phase de consultation publique. Les documents sont affichés à la mairie. Il s'agit d'installer 7.000 panneaux solaires sur l'ancien site industriel Automanu. Mais seule la moitié des huit hectares sera exploitée, pour raisons écologiques.

Le maire de Paron, Jean-Luc Givord, devant les panneaux d'information du public en mairie, sur le projet de centrale photovoltaïque dans la commune
Le maire de Paron, Jean-Luc Givord, devant les panneaux d'information du public en mairie, sur le projet de centrale photovoltaïque dans la commune © Radio France - Renaud Candelier

Voici enfin un avenir au site industriel Automanu à Paron dans l'Yonne, à l'abandon depuis de nombreuses d'années. L'entreprise Total Quadran va y installer une centrale solaire. Un bel exemple de reconversion industrielle.

Une friche industrielle à l'abandon

C'est ce site de huit hectares à la sortie de Paron, en direction de Montargis, qui va accueillir la centrale solaire à la grande satisfaction du maire, Jean-Luc Givord : "ce site est inexploité depuis une dizaine d'années. Il avait très peu d'avenir. Situé où il est, avec les nouvelles réglementations, il faut des implantation maintenant qui sont beaucoup plus distantes de l'axe des routes, cela veut dire qu'on ne pouvait pratiquement rien y faire." Sauf pour une entreprise comme Total Quadran qui a vu l'intérêt de cette friche à flan de colline, exposée plein sud explique Alexis Mahias, chef de projet chez Total Quadran : "on a pris en compte l'ensoleillement, le fait que ce soit un ancien site industriel et que ce soit assez éloigné de la commune, avec peu d'impact visuel sur les monuments historiques ou les habitants."

L'ancienne usine Automanu occupe un site de huit hectares, la moitié sera exploitée pour devenir une centrale solaire
L'ancienne usine Automanu occupe un site de huit hectares, la moitié sera exploitée pour devenir une centrale solaire - DR

Une zone naturelle protégée

Le site est surplomb de la route et protégé par des haies. Une friche qui d'ailleurs ne sera exploitée qu'à moitié (quatre hectares) explique Alexis Mahias : "à la base ce projet devait être d'une superficie de huit hectares. En faisant les études environnementales, les écologues se sont rendus compte qu'il y avait un enjeu fort sur la partie ouest." En l'occurrence, la présence d'un passereau, le bruant jaune, une espèce protégée pour qui les ronces envahissantes sur l'ancien site industriel, sont devenues un refuge. Total Quadran prévoit d'exploiter cette centrale solaire à Paron pendant trente ans, période à l'issue de laquelle elle s'engage à démanteler les panneaux, si l'exploitation n'était pas prolongée.

Sur l'ancien site industriel Automanu à Paron, la nature a repris ses droits
Sur l'ancien site industriel Automanu à Paron, la nature a repris ses droits © Radio France - Renaud Candelier

De l'électricité renouvelable pour 2 000 personnes

Les 7.000 panneaux solaires auront une puissance équivalente à celle d'une éolienne. Ils devraient produire l'équivalent de la consommation annuelle de 2.000 personnes. Leur mise en service est prévue en 2023.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess