Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

L'exploitation d'un fermier de Loué accueille 350 nouveaux arbres

-
Par , France Bleu Maine

Plusieurs centaines d'arbres ont été plantées dans un élevage de poules de Loué, à Congé-sur-Orne, près de Ballon-Saint-Mars (Sarthe), jeudi 19 décembre 2019. Une opération dans le cadre du projet "Ensemble pour le climat" du Club génération responsable, formé par quinze entreprises françaises.

Philippe Deslais, technicien, Jocelyne Leporatti, Présidente de Génération responsable, Xavier Poisson, éleveur, et Philippe Pancher, Président de la Coopérative des Fermiers de Loué (de g. à d.).
Philippe Deslais, technicien, Jocelyne Leporatti, Présidente de Génération responsable, Xavier Poisson, éleveur, et Philippe Pancher, Président de la Coopérative des Fermiers de Loué (de g. à d.). © Radio France - Clémentine Sabrié

Congé-sur-Orne, France

Planter des arbres pour améliorer le bien-être animal, favoriser la biodiversité et lutter contre l'urgence climatique. C'est la mission que s'est donné Xavier Poisson, éleveur de poules pondeuses de Loué, à Congé-sur-Orne (Sarthe), depuis 20 ans. Le Club génération responsable a financé sa dernière opération de plantation dans la prairie de ses poules, une action organisée jeudi 19 décembre 2019. 

Ce collectif réunit quinze enseignes françaises, dont certaines ont leur siège ou des représentants en Sarthe, comme Maison du monde, Truffaut, les Mousquetaires et SGS France (réseaux Sécuritest, Auto Sécurité et Vérif'autos). Il vise à lutter contre l'urgence climatique en plantant 5.000 arbres partout en France.

Près de 5.000 arbres plantés en 20 ans sur l'exploitation

Pour l'occasion, des cadres de ses entreprises ont enfilé des sur-chaussures de protection en plastique et empoigné des pelles. Ils étaient guidés, notamment, par Philippe Deslais, technicien pour les fermiers de Loué depuis 1985. Il s'occupe des projets de plantation depuis une vingtaine d'années. Pour être labellisé Loué, les agriculteurs doivent faire sortir leur poules toute la journée dans une prairie boisée. Les arbres "les attirent pour aller dehors, les protègent du soleil l'été et du vent l'hiver", détaille Philippe Deslais. 

"C'est un peu leur microclimat."

Un technicien de Loué explique comment s'occuper d'un plant de chêne avant de le mettre en terre. - Radio France
Un technicien de Loué explique comment s'occuper d'un plant de chêne avant de le mettre en terre. © Radio France - Clémentine Sabrié

Xavier Poisson l'a compris depuis une vingtaine d'années.  Il a planté près de 5.000 arbres sur son exploitation familiale de Congé-sur-Orne "pour le bien-être animal et humain", comme il le dit.Au sortir de la Seconde guerre mondiale, ses grands-parents et ses parents ont voulu enlever l'arbre de l'agriculture pour gagner en surface exploitable et produire plus de céréales, notamment. Lorsqu'il a repris la ferme, Xavier Poisson a pris le chemin inverse, faisant le pari de reboiser. "On a un retour des oiseaux, depuis quelques années, et chaque année d'autres espèces nous rejoignent sur le site pour passer une partie de l'hiver ou un cycle complet en se reproduisant également", explique l'éleveur.

15°C d'écart entre l'ombre et la prairie ensoleillée

Ses poules passent déjà leur journée sous les chênes, les cormiers, les merisiers et les poiriers sauvages. Xavier Poisson a deux poulaillers de 6.000 volailles, qui ont chacun une prairie de cinq hectares. Leur champ va s'agrandir et avec lui le nombre d'arbres. 

Les poules pondeuses de Xavier Poisson ont déjà une bonne partie de leur prairie boisée. - Radio France
Les poules pondeuses de Xavier Poisson ont déjà une bonne partie de leur prairie boisée. © Radio France - Clémentine Sabrié

L'idée est aussi de lutter contre le réchauffement climatique en créant des zones d'ombres, plus fraîches. L'été dernier, pendant les épisodes de canicules, Xavier Poisson et sa famille ont posé des thermomètres un peu partout dans l'exploitation. Ils ont relevé une différence de 15°C entre la prairie ensoleillée et sous les arbres. Une motivation supplémentaire pour continuer de planter.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu