Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une marche de 28 kilomètres entre Viterne et Nancy contre un projet de carrière

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Une trentaine de personnes ont marché entre Viterne et Nancy, en Meurthe-et-Moselle, ce samedi 24 octobre pour protester contre un projet de carrière dans le Toulois. La marche a eu lieu à l'initiative d'un collectif d'opposants.

28 kilomètres pour dire non à une nouvelle carrière
28 kilomètres pour dire non à une nouvelle carrière © Radio France - Léo Limon

Une marche contre une carrière qui arrive place de la Carrière. Un clin d’œil de la part de la trentaine de marcheurs qui appartiennent au collectif qui s'oppose à la création d'une nouvelle carrière sur les communes de Thuilley-aux-groseilles, Germiny et Viterne, et à d'autres associations.

Le collectif réunit des habitants des trois communes concernées par le projet
Le collectif réunit des habitants des trois communes concernées par le projet © Radio France - Léo Limon

Le mot d'ordre est simple : dire non à ce nouveau projet de carrière à ciel ouvert de calcaire. Ils dénoncent un risque de pollution du captage en eau qui alimente la commune de Thuilley-aux-groseilles et la destruction programmée de 40 hectares de forêt. 

Le pot de terre contre le pot de fer

Pour les habitants, ce projet fait craindre des risques sanitaires, comme pour cette habitante de Thuilley-aux-groseilles, qui pointe aussi les enjeux écologiques : " J'habite à Thuilley-aux-groseilles depuis 30 ans, le risque c'est la pollution de l'eau et il y aura aussi des nuisances. On manifeste notre opposition, c'est une aberration écologique, 40 hectares de forêt vont être coupés. C'est le pot de terre contre le pot de fer. "

Les opposants du collectif TGV (Thuilley, Germiny et Viterne) envisagent de déposer un recours devant le tribunal administratif de Nancy contre l'arrêté préfectoral autorisant l'exploitation de la carrière.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess