Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Une matinée avec les agents de nettoyage des plages à La Rochelle

-
Par , France Bleu La Rochelle

En période estivale, 500 kilos de déchets sont collectés chaque jour aux abords des plages par les agents de la propreté urbaine de La Rochelle. Pour que les touristes puissent bronzer loin des emballages, les plages rochelaises sont nettoyées quotidiennement de mai à septembre.

Nettoyage de la plage des Minimes
Nettoyage de la plage des Minimes © Radio France - Hortense Chauvin

La Rochelle, France

Un bulldozer, un tracteur, une balayeuse, des pinces et des aspirateurs souffleurs... Le soleil se lève à peine sur la plage des Minimes à La Rochelle, mais les agents du service de la propreté urbaine sont déjà bien actifs. Comme tous les matins d'été, les plages rochelaises sont soigneusement nettoyées. Une tâche cruciale : 500 kilos de déchets sont collectés chaque jour aux abords des plages. 

Le tracteur de plage du service de la propreté urbaine - Radio France
Le tracteur de plage du service de la propreté urbaine © Radio France - Hortense Chauvin

Charlie s'est levé à quatre heures du matin pour être à cinq heures au poste. Des déchets, il en ramasse tous les jours des centaines, et pas que des emballages : "ça va de la couche culotte aux paires de lunettes", s'amuse-t-il. Son collègue Fabrice, agent de maîtrise au sein du service, confirme : "on trouve aussi des bijoux !"

Certains déchets sont collectés manuellement. D'autres, enfouis sous le sable, ne peuvent être récupérés que grâce au tracteur de plage. "Ça permet de récolter tous les petits déchets", explique Fabrice. "Le sable passe dans le tamis et tombe dans une benne. Tout est ensuite trié par l'agent : les déchets sont envoyés à la déchetterie, et les galets sont remis au niveau de la mer.

Le tracteur de plage tamise le sable pour enlever les déchets enfouis - Radio France
Le tracteur de plage tamise le sable pour enlever les déchets enfouis © Radio France - Hortense Chauvin

Pour rendre la plage lisse et propre, les agents du service de la propreté urbaine doivent composer avec la météo et la marée. Par temps pluvieux, le tamis du tracteur ne peut pas fonctionner correctement. A marée basse au contraire, le nettoyage est facilité, le bulldozer et le tracteur pouvant descendre au plus près de la mer. "On joue avec les marées, avec tout ce qui peut être est ramené par grandes tempêtes ou lorsqu'il y a beaucoup de mer", raconte-t-il.

Le sable de la plage des Minimes tamisé - Radio France
Le sable de la plage des Minimes tamisé © Radio France - Hortense Chauvin

Les agents ne se contentent pas de collecter les déchets : ils comblent aussi les trous présents dans le sable afin d'éviter les accidents. Les algues sont également retirées afin de ne pas incommoder les touristes par leur odeur à marée basse. La laisse de mer étant essentielle au maintien de la biodiversité, l'adjointe à la mairie Catherine Leonidas explique néanmoins mener des actions de prévention auprès des jeunes pour les sensibiliser à l'importance de la conserver : "ce n'est pas forcément beau, mais c'est utile et nécessaire pour la survie des petites bêtes qui s'y trouvent." 

Un bulldozer comblant les trous sur la plage des Minimes - Radio France
Un bulldozer comblant les trous sur la plage des Minimes © Radio France - Hortense Chauvin

En moyenne, quatre heures sont nécessaires pour rendre la plage lisse et propre.  Dès huit heures du matin, les premiers touristes arrivent pour profiter de la plage nettoyée. Demain, pour les agents du service de la propreté urbaine... il faudra tout recommencer. 

Reportage avec le service de propreté urbaine aux Minimes

Choix de la station

France Bleu