Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une photo d'une battue en Aveyron, partagée par Hugo Clément, fait polémique sur les réseaux sociaux

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Le journaliste Hugo Clément a reçu de nombreuses menaces sur ses réseaux après avoir partagé une photo de chasseurs posant devant un cerf mort en Aveyron.

Les chasseurs doivent respecter de nouvelles consignes sanitaires
Les chasseurs doivent respecter de nouvelles consignes sanitaires © Radio France - Théo Caubel

En confinement, la chasse est autorisée pour réguler le grand gibier. Une photo prise par le journal Midi Libre du samedi 14 novembre à Montjaux en Aveyron et relayée par le journaliste défenseur de l'environnement Hugo Clément fait vivement réagir sur les réseaux sociaux. On y voit près de 20 chasseurs posant devant un cerf tué lors d'une battue. 

Hugo Clément menacé sur ses réseaux

Sur Instagram, le journaliste originaire de Toulouse avait écrit sous la photo : " Vous êtes confiné dans un appartement? La nature vous manque? [..] La solution est simple ! Passez votre permis chasse, achetez des armes, et vous pourrez vous réunir en masse et en famille pour tuer".

Ce qui lui aura valu des nombreuses menaces sur Twitter : "Viens en Aveyron, on t'attend grosse merde. Tu prends moins de risque pour le terrorisme il me semble". Des commentaires qu'Hugo Clément a choisi de partager également sur son compte. 

Partout en France, depuis le 31 octobre, une instruction ministérielle autorise la pratique des battues par les chasseurs, qui doivent respecter des consignes sanitaires.

Droit de réponse du photographe et de la Fédération de chasse 

Cette photo a été prise par Jean-Claude Fournier, correspondant local pour le journal Midi Libre, et également chasseur depuis 50 ans. Il a participé à cette battue du 14 novembre. Il admet son erreur, mais n'accepte pas l'acharnement sur les chasseurs : " Nous avons fait une grosse erreur en ne respectant pas la distanciation sociale. Je peux comprendre que la dérogation de chasse en choque certains. Mais dans mon autorisation de sortie, il est mentionné que j'assiste à une mission d'intérêt général : la régulation". 

La photo a d'ailleurs valu un recadrage des chasseurs de la part de la Fédération départementale de chasse d'Aveyron, présidée par Jean-Pierre Authier : "Je suis le premier à reconnaître qu'ils ont fait n'importe quoi, on s'est d'ailleurs expliqué avec eux. Je comprends même qu'on puisse le voir comme une provocation. Mais qu'Hugo Clément profite de ça pour tenter de tirer son épingle du jeu, c'est pitoyable". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess