Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril, Emmanuel Macron s’exprimera lundi soir

Des militants d'Extinction Rebellion bloquent une partie du site du cimentier Lafarge à Pantin

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Cinq militants du mouvement écologiste Extinction Rebellion organisent une action de blocage ce lundi matin sur le site du cimentier Lafarge, à Pantin. Ils estiment que l'industrie de la construction est beaucoup trop polluante pour la planète. La police est sur place.

Les militants écologistes assurent que l'industrie de la construction est l'une des plus polluantes au monde.
Les militants écologistes assurent que l'industrie de la construction est l'une des plus polluantes au monde.

Nouvelle action de militants d'Extinction Rébellion ce lundi matin. Elle se déroule à Pantin, sur le site du cimentier Lafarge, près du canal de l'Ourcq et au niveau de la route des petits ponts. 

Cinq militants du mouvement écologiste bloquent depuis 6 heures et demi du matin l'accès à une partie du site. Ils bloquent le tunnel qui permet aux camions de l'usine d'accéder à la barge du cimentier. Ils assurent être attachés à un portail et souhaitent rester "le plus de temps possible". Des policiers sont sur place.

Le collectif affirme que le "béton représente à lui seul 8% des émissions mondiale de CO2" et dénonce un "écocide". "Notre but, c'est de faire en sorte que Lafarge arrête de produire. On fait une action concrète pour essayer de changer les choses", témoigne l'un des militants. 

La semaine dernière déjà à Pantin, des membres du mouvement avaient occupé la barge du cimentier pendant plusieurs jours. 

Les militants comptent rester sur place le plus de temps possible.  - Aucun(e)
Les militants comptent rester sur place le plus de temps possible.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu