Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

PHOTOS - Une reprise gratuite des déchets des professionnels du bâtiment pour lutter contre les décharges sauvages

-
Par , France Bleu Gard Lozère

L'état propose un dispositif pour lutter contre les décharges sauvages. À Nîmes et périphérie, l'association Les rues de Nîmes, en recense au minimum une vingtaine. La solution de Brune Poirson, secrétaire d'état à l'écologie : la reprise gratuite des déchets pour les professionnels du bâtiment.

Triste spectacle en pleine garrigue Nîmoise.
Triste spectacle en pleine garrigue Nîmoise. - Bruno Rochard

Nîmes, France

On est tous tombés au hasard d'une promenade en garrigue sur une décharge sauvage. Image terrible dans un paysage dont on vante par ailleurs la qualité. Le gouvernement a décidé de s'attaquer au problème. La secrétaire D’État à l'écologie, Brune Poirson, propose aux professionnels du bâtiment la gratuité des déposes de gravats dans les décharges. Le nombre de décharges serait en parallèle augmenté.

"Quid du principe pollueur-payeur ?"

C'est l'association les Rues de Nîmes qui pose la question. Elle rappelle que cette gratuité accordée aux professionnels pourrait se répercuter sur le contribuable - via la taxe d’enlèvement des ordures ménagères - alors que lorsqu'ils effectuent des travaux chez-vous, il vous font déjà payer l'enlèvement des gravats.

"Une vraie politique publique en la matière".

Bruno Rochard, des "Rues de Nîmes", en appelle aux élus de terrain et cite en exemple Christophe Dietrich, le maire de Legneville dans l'Oise. Il a mis en place une véritable politique en matière de décharges sauvages. "En quatre années, il a réduit de 90% le nombre de décharges sauvages. À l'aide de 11 caméras et deux agents municipaux" dit l'administrateur de la page Facebook. "Il faut à Nîmes et ailleurs, une tolérance zéro", conclue l’administrateur des "Rues de Nîmes".

Y compris en ville, l'absence de civisme prévaut. - Aucun(e)
Y compris en ville, l'absence de civisme prévaut. - Bruno Rochard
Et les déchets de la restauration rapide ? - Aucun(e)
Et les déchets de la restauration rapide ? - Bruno Rochard
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu