Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vaiges : une cinquantaine de manifestants contre la mise en service de l'usine PFC

-
Par , France Bleu Mayenne

Une cinquantaine de personnes était mobilisée ce samedi à Vaiges (Mayenne). Des opposants à la mise en service de l'usine PFC. Elle doit servir à transformer des déchets de volaille en poudre pour l'alimentation des animaux de compagnie et la pisciculture.

Cinq personnes engagées contre le projet ont pris la parole, parmi lesquelles quatre membres de la France Insoumise
Cinq personnes engagées contre le projet ont pris la parole, parmi lesquelles quatre membres de la France Insoumise © Radio France - Nicolas Joly

Les opposants à l'usine PFC de Vaiges (Mayenne) étaient sur le terrain ce samedi. Une cinquantaine de personnes était sur place pour protester contre la mise en service du centre de valorisation de déchets de volailles. L'objectif de l'usine est de transformer jusqu'à 220.000 tonnes par an de carcasses en protéines animales pour l'alimentation des animaux de compagnie et la pisciculture.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Beaucoup de questions sans réponse

Combien d'eau va drainer l'usine ? Où seront déversés les déchets ? Quel impact sur la biodiversité ? Les militants comme Joseph attendent des réponses : "Ça s'est fait très très vite. Maintenant, on est devant le fait accompli. Sur le plan écologique c'est un non-sens. Pourquoi utiliser tant d'eau alors qu'ils vont en produire plus qu'ils ne vont en utiliser ? Où est la vérité ?"

Les militants s'inquiètent des répercussions écologiques de l'activité de l'usine
Les militants s'inquiètent des répercussions écologiques de l'activité de l'usine © Radio France - Nicolas Joly

Pour soulever ces questions, ils peuvent compter sur le soutien de la France Insoumise, dont les responsables et militants étaient présents en nombre au rassemblement. Mais ce n'est pas une démarche électorale, insiste Sandrine Bataille, pourant cheffe de file du parti pour les régionales. "C'est normal que des citoyens et des consommateurs demandent des réponses", déclare-t-elle.

De fausses vignettes publicitaires ont remplacé les traditionnels tracts
De fausses vignettes publicitaires ont remplacé les traditionnels tracts © Radio France - Nicolas Joly
Choix de la station

À venir dansDanssecondess