Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Val-de-Gâtine : des spécialistes dans vos jardins pour mieux préserver la biodiversité

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Merle noire, mésanges... Le confinement a permis de (re)découvrir la faune dans notre jardin. Mais comment préserver et mieux accueillir cette nature sous nos fenêtres ? La communauté de commune de Val-de-Gâtine propose aux habitants des conseils à domicile.

Illustration de mésange bleue dans un jardin.
Illustration de mésange bleue dans un jardin. © Maxppp - Thierry Creux

La communauté de commune de Val-de-Gâtine propose à ses habitants, pour la deuxième année consécutive, des conseils à domicile pour mieux préserver la biodiversité dans les jardins. 

Un projet co-construit avec trois associations : le CPIE (Centre permanent d'initiatives pour l'environnement) de Gâtine Poitevine, le groupe ornithologique des Deux-Sèvres et Deux-Sèvres Nature Environnement. À partir du mois de juin, leurs spécialistes viendront ainsi donner quelques astuces pour mieux accueillir les espèces du coin. 

"Chacun peut accueillir la nature chez soi"

"L'idée c'est de faire un état des lieux", explique Barbara Puaud, du groupe ornithologique des Deux-Sèvres. "On va essayer de trouver des aménagements possibles dans les jardins pour aider les espèces présentes ou en faire venir de nouvelles." À travers cette action, les associations veulent rappeler que "chacun peut accueillir la nature chez soi, à partir du moment où il possède un bout d'espace vert", souligne Nicolas Cotrel, directeur de l'association Deux-Sèvres Nature Environnement.

Par exemple, laisser un bout de son gazon en "fauche tardive" aidera au développement des insectes dans le jardin. "Là vous favorisez la base alimentaire de beaucoup d'oiseaux et donc la diversité des espèces que vous allez trouver chez vous", ajoute Chloé Jean du CPIE de Gâtine Poitevine.

Optimiser la nature chez soi

Le but n'est pas non plus de faire un inventaire complet des espèces dans le jardin mais plutôt de conseiller pour favoriser le développement de la nature chez soi rappelle toutefois Nicolas Cotrel : "Selon si on est en terrain acide ou calcaire, on aura des espèces différentes et donc une méthode de fauche différente."

Au total, 17 visites gratuites sont déjà programmées entre le mois de juin et le mois d'août. Une initiative qui découle du projet "la Trame verte bleue et Nocturne", en partie financé par la région Nouvelle-Aquitaine, et dont le but est d'assurer la continuité écologique.

Pour vous inscrire, contactez Chloé Jean : chloe@cpie79.fr.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu