Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - Tours mise sur les arbres pour limiter les ilots de chaleur et favoriser la biodiversité en ville

-
Par , France Bleu Touraine

La ville de Tours a donné le coup d'envoi de son plan "Nature en ville". Objectif, planter 30 000 arbres et arbustes d'ici 2026, végétaliser les cours d'écoles, créer des ilots de verdure et de fraîcheur pour gagner en biodiversité. Pour la rue Nationale, seul le haut de la rue pourra être arboré.

Betsabée Haas, adjointe au maire de Tours, chargée de la biodiversité et de la nature en ville
Betsabée Haas, adjointe au maire de Tours, chargée de la biodiversité et de la nature en ville © Radio France

Aidés par près de 300 Tourangeaux volontaires, le service parc et jardins de la ville de Tours a donc planté ce mercredi un millier d'arbres et d'arbustes. Au lendemain de cette première initiative en faveur du plan "Nature en ville" de la municipalité, c'est l'adjointe au maire de Tours chargée de la biodiversité, l'écologiste Betsabée Haas qui était l'invitée ce jeudi de France Bleu Touraine : 

"Ces végétaux, nous les avons acheté, soit dans la région Centre, soit même plus loin, puisque les marchés des végétaux vont jusqu'àla Belgique et la Hollande. Donc c'est aussi un défi du mandat d'arriver à acheter du local. Pour ce  premier millier d'arbres plantés, c'est un budget de 20 000 euros. 

Ces arbres vont permettre de limiter les ilots de chaleur. Ils vont jouer leur rôle de _puit de carbone"_.  Ils vont aussi favoriser la biodiversité, " toute la petite faune, les oiseaux qui disparaissent en France et les insectes. C'est aussi le rôle de la ville de pouvoir être refuge pour cette petite faune qui est nécessaire pour notre survie".

Pas une révolution verte

"A Tours centre, la marge de manœuvre sera très étroite. On va quand même faire un verger participatif dans le vieux Tours. Hier, on a eu la chance de planter des arbres au jardin Delpérier qui est aussi en hypercentre. Et puis on travaille sur plein de micro-espaces, au coeur de nos quartiers. Quant à la rue Nationale, seul le haut pourra être végétalisé avec des arbres"

Une trentaine de platanes coupés boulevard Béranger en vue du passage du futur tramway

"Il y a déjà eu une étude qui a été faite sur une dizaine d'arbres. Nous avons souhaité refaire une étude beaucoup plus exhaustive sur plus de trente sujets pour être sûrs et certains que les arbres situés à l'intérieur de l'allée ne seront pas impactés. Car _ceux de l'extérieur seront malheureusement coupés. On parle d'une trentaine d'arbres_. Mais nous avons sauvé ceux du boulevard Heurteloup. Et je rappelle que si nous avions retenu le tracé par le boulevard Jean Royer, là c'était 80 arbres". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess