Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché pour retrouver Mia, une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges

VIDÉO - 300 tonnes de plastique à l'abandon dans une ancienne usine polluent une commune de Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

L'usine de recyclage Recymap est fermée depuis fin 2017 à Saint-Pierre-de-Côle, en Dordogne. En partant, la société a laissé 300 tonnes de plastique. Pendant les dernières inondations, une importante quantité a pollué un cours d'eau et des pâtures. Les habitants se sont mobilisés ce samedi.

Les riverains s'étaient donnés rendez-vous en milieu de matinée.
Les riverains s'étaient donnés rendez-vous en milieu de matinée. © Radio France - Thibault Delmarle

Au moins une vingtaine de riverains de cette commune d'un peu plus de 400 habitants se sont rassemblés ce samedi 27 février dans la matinée pour ramasser des résidus de plastique déversés dans une pâture après des inondations au début du mois de février.

Depuis la fin de l'année 2017, cette usine de recyclage de plastique, Recymap, est en faillite sur ce site de la commune de Saint-Pierre-de-Côle, en Dordogne. En partant, ce ne sont pas moins de 300 tonnes de plastique que l'entreprise a laissé sans protection, à ciel ouvert.

300 tonnes de plastique se décompose depuis 2017.
300 tonnes de plastique se décompose depuis 2017. © Radio France - Thibault Delmarle

Trois ans après, le soleil et les intempéries ont dégradé ces déchets qui étaient destinés au recyclage, une partie s'est effritée et a bouché des évacuations d'eaux pluviales sur le site. Au tout début du mois de février, lors des importantes précipitations, un cours d'eau s'est formé en amont de l'usine et a traversé le site, faute de canalisation en état. Résultats, le cours d'eau a emporté avec lui un "importante quantité" de plastique. 

Une sollicitation des élus 

Une pâture en aval du site et un cours d'eau, qui se jette dans la rivière Côle ont été pollués. 

Les riverains de cette commune ont décidé de se mobiliser, tout d'abord en écrivant au préfets et à différents élus, mais aussi en ramassant eux-mêmes les morceaux de plastique dans la pâture en question, et sur le bord de ce cours d'eau. 

Une vingtaine d'habitants étaient présents.
Une vingtaine d'habitants étaient présents. © Radio France - Thibault Delmarle
En une heure, ces riverains ont pu ramasser ce tas, un mélange de plastique et d'herbe.
En une heure, ces riverains ont pu ramasser ce tas, un mélange de plastique et d'herbe. © Radio France - Thibault Delmarle
Choix de la station

À venir dansDanssecondess