Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Patrimoine
DOSSIER : "imMERsif", la série documentaire en vidéos 360 et son binaural

Vidéo 360 - Son 3D : "imMERsif " sur l'île de Sein, une île dans le vent

L’île de Sein, un bout de rocher posé au large de la pointe du Raz.120 habitants y vivent l’hiver. Les Sénants se battent depuis plusieurs années pour que leur île soit autonome en énergie. "imMERsif" part à la découverte de cette île du bout du monde en vidéo 360 et son 3D.

L'île de Sein, un confetti au large de la Bretagne. Il faut une heure de traversée pour la mériter. Longue d'1,8 km sur 0,5 km de large, moins de deux heures sont nécessaires pour en faire le tour complet. Ici les ruelles sont étroites, conçues pour résister aux tempêtes.  

"C'est plus simple comme vie que sur le continent, c'est un autre rythme, même s'il faut aimer la solitude" raconte Pierre Portais. Le jeune homme est revenu sur son île après avoir passé huit ans dans le Limousin. Grâce à lui on peut désormais découvrir l’île en kayak de mer. Il a monté sa boîte, IDSN, pour Île de Sein Nautisme. Une façon de découvrir son île au plus près, dans le respect de l'environnement. "Quoi de plus beau" dit-il émerveillé "que d'embarquer tôt le matin pour admirer le lever du soleil sur le Raz de Sein et de faire connaissance avec les phoques et dauphins insulaires".

Pierre Portais revient d'une sortie en kayak de mer - Radio France
Pierre Portais revient d'une sortie en kayak de mer © Radio France - Mikaël Roparz

Les Sénants se battent depuis plusieurs années pour se passer du fioul nécessaire au fonctionnement des groupes électrogènes de l’île. Ils veulent les remplacer par des énergies renouvelables. Mais le combat est rude. L’électricité est produite par trois groupes électrogènes qui fonctionnent au fioul.  Ils sont Installés au phare, à l'extrême ouest de l'île, à dix minutes de marche depuis le bourg. 

Le phare de l'île de Sein - Radio France
Le phare de l'île de Sein © Radio France - Mikaël Roparz

L'île de Sein entièrement autonome en énergie, c'est le rêve de Patrick Saultier. Il est entrepreneur près de Rennes. Il a déjà monté un parc d’éoliennes en Ille et Vilaine, un des premiers parcs éoliens citoyens en France. Il ne connaissait pas l’île de Sein, mais depuis plus de cinq ans, il y pose ses valises très souvent. "Un jour j’ai lu un article où le premier adjoint de l’île expliquait qu’il voulait mettre du renouvelable avec la participation de la population " explique cet ingénieur. "J’ai regardé ce que l’on pouvait faire parce que depuis vingt ans EDF ne voulait pas. On a regardé ce qui se faisait ailleurs dans le monde, notamment au Danemark. On a fini par monter l’association IDSE avec une très grosse participation des habitants de l’île ". 

"Ici à Sein, c’est un terrain idéal pour expérimenter des énergies renouvelables" raconte Serge Coatmeur. C’est l'ancien gardien du phare. "C’est une évidence et du bon sens".  

Avec Serge Coatmeur, l'ancien gardien du phare de l'île de Sein - Radio France
Avec Serge Coatmeur, l'ancien gardien du phare de l'île de Sein © Radio France

Un avis que partage aussi François Spinec. Ce marin pêcheur âgé de 73 ans a été l'ancien patron de la SNSM sur l'île. Sa vie il l’a dédiée au sauvetage en mer.  L’île de Sein en a connu des coups de vent. Des naufrages aussi.  

François Spinec nous montre que l'île de Sein porte encore les traces de la pollution du Boehlen en octobre 1976 - Radio France
François Spinec nous montre que l'île de Sein porte encore les traces de la pollution du Boehlen en octobre 1976 © Radio France - Mikaël Roparz

François Spinec se souvient particulièrement du naufrage du pétrolier allemand Boehlen, le 15 octobre 1976. Les nappes de pétrole avaient défiguré l'île. L'île de Sein en porte encore les traces.

Marée noire du Boehlen, le 15 octobre 1976 - Aucun(e)
Marée noire du Boehlen, le 15 octobre 1976 - Maxppp
Un jour de tempête sur l'île de Sein en février 2014 - AFP
Un jour de tempête sur l'île de Sein en février 2014 © AFP - AFP

Le son binaural, c’est quoi exactement ?  

Dans la vie réelle, nous entendons en trois dimensions. Notre système auditif localise et analyse les sources sonores : nous entendons une voiture qui arrive derrière nous, en oiseau qui passe au-dessus, un chien qui aboie à droite.  C’est ce que l’on appelle le "son binaural", cela veut dire relatif aux "deux oreilles". Cela consiste à reproduire notre écoute naturelle et demande pour seul équipement un casque tout simple. Ce qui est extraordinaire avec cette technique, c'est l'immersion qu'elle provoque. Et cela ouvre un champ immense d'utilisations.

L’expertise Radio France 

Tout naturellement Radio France mobilise les compétences et l’expérience de ses équipes autour du son pour explorer le son binaural et développer cette technique pour la mettre à la portée du plus grand nombre.  Avec cette technique Radio France a produit de nombreuses fictions, des documentaires.

imMERsif sur l'île de Sein - Radio France
imMERsif sur l'île de Sein © Radio France - Mikaël Roparz
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu