Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Ces Auvergnats qui ont décidé de nettoyer les lieux naturels de leur région

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

"La nature n'est pas une poubelle, merci de la respecter". Des volontaires procèdent régulièrement à des ramassages de déchets sauvages sur des sites naturels auvergnats. A l'heure où la chaîne des Puys a été inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO, ils veulent lutter contre la pollution.

Plus de cinquante nettoyeurs se sont rendus au Gour de Tazenat
Plus de cinquante nettoyeurs se sont rendus au Gour de Tazenat © Radio France - Mickaël Chailloux

Charbonnières-les-Vieilles, France

Pour suivre la cinquantaine de volontaires, il fallait être sportif. Grimper sur des rochers, plonger dans des fourrés boisés ou encore se rapprocher du plan d'eau. _"I_l y a pas mal de déchets dans l'eau, notamment des canettes de bière" explique Sébastien Rance, un des organisateurs de cette sortie un dimanche de juillet au Gour de Tazenat, à Charbonnières-les-Vieilles (Puy-de-Dôme). Ce jour-là, les participants se sont dispersés en deux équipes : une dans l'eau et une sur les petits chemins (pas forcement) balisés. Munis de sacs poubelles, de gants et pinces, ils ramassent capsules de bière et bouteilles en plastiques. "Dès qu'on rentre dans les ronces, on en trouve énormément" explique Nicolas, 40 ans, venu de Clermont-Ferrand pour participer. Il a même ramassé un "vieux poteau abandonné avec une grosse partie métallique, mais à mon avis il sera jamais réutilisé..."

Les nettoyeurs réunis pour tenter de ramasser le plus de déchets  - Radio France
Les nettoyeurs réunis pour tenter de ramasser le plus de déchets © Radio France - Mickaël Chailloux

Comment est né la page Facebook "J'aime l'Auvergne et je la nettoie" ?

"On a la chance d'avoir une belle région, préservons-là"

C'est la première fois qu'il participait à ce type d'initiative. Nicolas comme beaucoup d'autres ont trouvé la sortie très "sympa. Y'a plein d'autres endroits, par exemple le Puy de Crouël, qui est vraiment dans un état délabré, avec des bouteilles partout, des morceaux de plastiques enfouis." 

Au total, plus de 800 litres de déchets récoltés  - Radio France
Au total, plus de 800 litres de déchets récoltés © Radio France - Mickaël Chailloux

Cela fait déjà plusieurs mois que des citoyens ont décidés de procéder à des nettoyages comme celui-ci. Réunis d'abord au sein d'une page Facebook, « J’aime l’Auvergne et je la nettoie », ces chatel-guyonnais sont devenus officiellement une association le 13 juillet dernier, créé par Sébastien Rance. "Au départ, je voulais créer quelque chose de positif à faire sur les réseaux sociaux. Un jour, je me suis promené près d'une rivière avec mon fils. et j'ai été scandalisé de voir tous ces déchets. L'idée est venu de faire une journée de nettoyage avec mes amis. De fil en aiguille, nous voilà une cinquantaine, c'est bien" se félicite Sébastien Rance. "On est pas là pour débattre de qui jette les déchets ou pas. On ramasse simplement les déchets." explique-t-il."On a la chance d'avoir une belle région, pourquoi ne pas la préserver ?" 

Opération nettoyage au Gour de Tazenat - Le reportage de Mickaël Chailloux

Des panneaux arrachés 

Au final, selon l'association, 10 sacs de 100 litres ont été récupérés, en plus de deux autres sacs de même contenance rempli seulement avec des canettes de bières. Les déchets ont été placés dans une benne prêtée par le Syndicat du bois de l'aumône (SBA). D'autres opérations ont été menées à Gerzat et à Joze, où récemment, les deux membres de l'associations ont récoltés six sacs rien qu'avec des canettes de bières. Une manière de constater les incivilités dont sont responsables les touristes et locaux. _"A_u Gour, sur le rocher, il y a beaucoup de jeunes qui viennent pique-niquer et laissent leurs déchets sur place. C'est hyper dommage" insiste Caroline. Cette chatel-guyonnaise installe des panneaux avec écrit : "La nature n'est pas une poubelle, merci de la respecter". Ils installent aussi des poubelles sur le rocher afin d'éviter que les déchets se retrouvent dans l'eau ou dans les ronces. Mais la sensibilisation a ses limites, explique-t-elle : "On avait déjà mis des panneaux qui ont été arrachés, des poubelles ont disparus. On essaye de mettre en place des choses à disposition dans des lieux escarpés. Les gens sont parfois mal-intentionnés..." soupire-t-elle. A Joze, d'ailleurs, la zone nettoyée avait été souillée le soir même. 

D'autres opérations auront lieu en septembre, à Gerzat. Sinon, les responsables communiquent sur leur page Facebook, avec humour parfois. 

Choix de la station

France Bleu