Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - L'Alpe d'Huez : un skieur en feu pour alerter sur le réchauffement climatique

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Isère, France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Tourné à l'Alpe d'Huez, le court métrage "rêve consumé" d'Hugo Manhes est une vidéo impressionnante, dans laquelle un skieur, transformé en torche humaine, dévale des pentes vierges dans la pénombre. Pour le réalisateur auvergnat, il s'agit d'alerter sur les conséquences du réchauffement climatique.

Hugo Manhes est un habitué des pistes des stations de moyenne montagne. Originaire d'Aurillac, il est monté sur les ski à deux ans au Lioran et a depuis vu le manteau neigeux baisser et les chutes de neige se faire plus rares, hiver après hiver.

"Je ne suis pas un militant, je fais un constat" - Hugo Manhes, réalisateur de "rêve consumé"

Un skieur en feu pour alerter sur le réchauffement climatique

Devenu réalisateur, il a décidé de revenir le temps d'une vidéo choc à sa passion pour le ski et de tourner un court métrage pour alerter sur les conséquences du réchauffement climatique. "Je ne suis pas un militant", explique le jeune homme. "Je n'ai pas la prétention de faire changer quoi que ce soit, je fais simplement un constat pour dire que si en haute montagne il y a un manteau neigeux encore bien présent, nous, en moyenne montagne, on commence très sérieusement à voir les conséquences de ce réchauffement climatique".

Un tournage complexe à l'Alpe d'Huez

Le tournage a eu lieu fin février à l'Alpe d'Huez, et a nécessité une grosse organisation en matière de sécurité. Si la technique de la torche humaine est répandue sur les plateaux de cinémas, elle l'est moins en pleine nature. "Les flammes dégagent une chaleur de 1.000 degrés, donc le skieur ne peut rester en feu que trente secondes et il doit parcourir une longue distance", raconte Hugo Manhes, qui a été accompagné par une vingtaine de personnes sur le tournage.

Pour afficher ce contenu Google Maps, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess