Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vorly : des vents contraires à un projet éolien

-
Par , France Bleu Berry

A Vorly et Saint-Germain-des-Bois, à l'est de Bourges, un projet d'implantation d'éoliennes suscite l'inquiétude de certains habitants. Une réunion publique est organisée à 19H00 ce vendredi à la mairie de Vorly, à l'initiative de l'association Senneçoise de défense de l'environnement.

Des éoliennes de plus de 200 mètres de haut à Vorly et St-Germain des Bois ?
Des éoliennes de plus de 200 mètres de haut à Vorly et St-Germain des Bois ? © Radio France - Michel Benoit

Deux parcs d'éoliennes pourraient s'implanter. Le nombre d'appareils n'est pas encore clairement annoncé. A Vorly et Saint-Germain-des-Bois, les deux maires, qui ne sont plus en fonction depuis le 15 mars puisque l'un a été battu et l'autre ne se représentait pas, ont autorisé l'implantation d'un mât de mesure du vent, alors qu'ils étaient censés gérer uniquement les affaires courantes de la commune. Les habitants ont été tenus à l'écart de ces projets jusqu'à présent, comme souvent.

C'est sur site de Barentheaume, à St Germain des Bois que les éoliennes pourraient être érigées
C'est sur site de Barentheaume, à St Germain des Bois que les éoliennes pourraient être érigées © Radio France - Michel Benoit

C'est la nouvelle maire de Vorly qui a donné l'alerte lorsqu'elle a découvert que son prédécesseur avait signé le 20 mars, alors qu'il venait d'être battu aux élections un arrêté indiquant qu'il ne s'opposait pas à l'installation d'un mât de 104 mètres de haut, destiné à étudier les vents sur la commune. L'association Senneçoise de défense de l'environnement a immédiatement adressé des recours. Selon elle, le maire battu a outrepassé ses attributions. 

Un recours auprès des deux maires concernés

En pleine période de confinement, l'information des habitants n'a pas pu se faire normalement : "On considère que l'installation de mâts de 100 mètres de haut, ça ne fait pas partie des affaires courantes, explique Daniel Brandého, président de l'association Senneçoise de défense de l'environnement. On a donc fait des recours auprès des deux maires concernés pour qu'ils annulent la décision de leurs prédécesseurs et qu'ils complètent les dossiers auprès du préfet, au titre de son contrôle de légalité, recours également auprès des deux sociétés qui portent ces projets."

"On note aussi un défaut d'information du public, puisqu'à Vorly, l'arrêté du maire n'a pas été affiché. A Saint-Germain-des-bois, un panneau a été planté mais très loin de la route, à proximité de chemins uniquement empruntés par les exploitants agricoles ou les promeneurs du dimanche. Et la mairie de Saint-Germain a été fermée du 22 juin jusqu'au 2 juillet, il était donc impossible durant cette période de consulter le dossier, sachant en plus qu'on a été confiné de mi-mars à mi-mai." 

Le panneau d'information disposé à St-Germain des Bois
Le panneau d'information disposé à St-Germain des Bois © Radio France - Michel Benoit

C'est le préfet qui prend la décision finale

Selon l'association, un mât de mesure ne peut être implanté sans l'autorisation d'un maire, mais son avis reste consultatif quant à l'installation d'éoliennes puisque c'est le préfet qui détient la décision finale. C'est donc un long combat qui démarre. Les habitants sont tombés des nues en apprenant ces projets d'éoliennes à quelques centaines de mètres de leur habitation : "Ce sera à 500 ou 600 mètres de chez moi, aux-bois forts, se plaint cette habitante de Vorly. On les verra depuis ma cour. Ma maison ne vaudra plus rien sans parler des risques sur la santé. Vraiment, j'espère que ça ne verra pas le jour." 

Un premier mât de mesure pourrait être implanté en juillet à Vorly, à Saint-Germain-des-Bois, le projet est prévu au lieu-dit Barantheaume.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess