Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vosges : la préfecture autorise des tirs de défense contre le loup

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Les préfectures des Vosges et de la Haute-Saône viennent d'autoriser des tirs de défense simple contre le loup. Les tirs pourront être mortels. Vingt et une attaques sur des bovins et des ovins, entre le 11 août et le 21 septembre, ont été attribuées au loup.

Les tirs pourront tuer l'animal
Les tirs pourront tuer l'animal © Radio France - Bleuette Dupin

Les préfectures des Vosges et de la Haute-Saône ont pris des arrêtés autorisant des tirs de défense simple contre le loup. Ces tirs pourront tuer l'animal et visent à protéger les troupeaux en cas d'attaque. Cette autorisation découle de la demande de certains éleveurs pour protéger leurs troupeaux. 

21 attaques en un mois et demi

La préfecture explique qu'il s'agit d'une " adaptation graduelle de la réponse aux actes de prédation ".

Entre le 11 août et le 21 septembre, 21 attaques se sont produites. Neuf se sont passées dans les Vosges et 12 en Haute-Saône, causant la mort de 20 ovins et de 15 jeunes bovins. La préfecture des Vosges attribue ces attaques à un seul et même animal.

Les premières attaques ont eu lieu dans le secteur de Jussarupt et La Neuveville-devant-Lépanges dans les Vosges avant de toucher Fougerolles, en Haut-Saône et le Val d'Ajol.

Des tirs d’effarouchement était déjà autorisés pour protéger les troupeaux et du matériel de protection et d'effarouchement mis à disposition des éleveurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess