Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vosges : un projet de parc éolien dénoncé par les associations environnementales

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Le projet d'installer huit éoliennes sur la commune de Gruey-Lès-Surance , au sud d'Epinal, fait réagir les associations environnementales. Une enquête publique est organisée en ligne jusqu'au 24 juillet pour recueillir les avis des habitants.

Un projet d'installation de huit éoliennes sur le plateau agricole de la Vôge. Photo d'illustration.
Un projet d'installation de huit éoliennes sur le plateau agricole de la Vôge. Photo d'illustration. © Radio France - FRANCOIS CORTADE

Vous avez jusqu'au 24 juillet pour donner votre avis sur le projet d'installation de huit éoliennes à Gruey-Lès-Surance, au sud d'Epinal. Le projet est porté depuis 2013 par la mairie, en partenariat avec le constructeur et exploitant d'électricité renouvelable H2AIR. 20 000 foyers pourraient ainsi être alimentés en électricité durable. Une nouvelle étape est lancée depuis fin juin : une enquête publique, en ligne, pour recueillir les avis des riverains.

Les associations environnementales dénoncent justement un projet dévastateur. "L'éolien détruit le tissu social local, s'insurge Yves Melin, coordinateur du collectif Vosges horizon durable. Pour moi, c'est la fracture verte : une opposition entre "bobos" des villes et manants des chants." 

Pour moi, c'est la fracture verte : une opposition entre "bobos" des villes et manants des chants.

Dans le collimateur de l'association : la répartition des revenus fiscaux. Les taxes payées par l'exploitant du parc éolien auprès des collectivités locales sont partagées entre la région, la communauté de communes et la commune. La mairie reçoit la plus petite part du gâteau. "C'est la commune qui va toucher le moins, mais c'est la commune qui est la plus impactée, regrette Yves Melin. Les huit éoliennes vont marquer le paysage, sur un territoire touristique. On ne peut pas accepter qu'on méprise comme ça la population."

Le constructeur et exploitant du parc, l'entreprise H2AIR, assure que le projet bénéficiera aux habitants de la commune. "L'énergie électrique produite va aller directement sur le réseau électrique local, assure Manon Hutin, responsable du projet chez H2AIR. Nous ne sommes pas sur un projet à l'échelle des métropoles, c'est un projet local. La volonté de la commune est très forte."

20 000 foyers alimentés en électricité durable

La ville y trouvera aussi son compte financièrement selon l'entreprise : "les revenus fiscaux issus du parc éolien pour la commune ne sont pas négligeables, surtout dans le contexte de réduction des dotations de l'Etat. Et en l’occurrence, la majorité des éoliennes sont installées sur des propriétés de la commune. Elle recevra donc des loyers." Un moyen pour eux de soutenir l'économie locale avec un projet durable.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le collectif Vosges Horizon Durable dénonce pourtant l'impact environnemental des éoliennes. "Les éoliennes se trouvent en barrage d'un des couloir migrateur les plus importants de la région, en particulier pour le milan royal et la cigogne noire, des espèces protégées, se lamente le coordinateur. Les oiseaux vont être fauchés par ces pales, ça peut atteindre 300km/h."

Les éoliennes se trouvent en barrage d'un des couloir migrateur les plus importants de la région, en particulier pour le milan royal et la cigogne noire, des espèces protégées

H2AIR assure que les conséquences sur les oiseaux sont réduites : une étude d'impact a permis de choisir les lieux les plus adaptés pour l'implantation. Un système de détection permet également aux éoliennes de s'arrêter automatique à l'approche des oiseaux. "Ces bureaux d'étude sont payés par les promoteurs, donc ils ne donneront jamais une réponse négative!", s'insurge Yves Melin en réponse.

Une fois l'enquête publique terminée, la préfecture donnera son avis sur le projet, avant la fin de l'année 2020. Le chantier pourra débuter courant de l'année 2021.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess