Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

REECOUTE- Emission spéciale Xynthia, 10 ans après : comment la tempête a changé nos vies

-
Par , France Bleu La Rochelle

Dans la nuit du 27 au 28 février 2010, une submersion marine ravageait le littoral de Charente-Maritime. 12 morts, 2.000 sinistrés à reloger, 4.800 habitations envahies par l'océan. 10 ans après, où en est-on de la reconstruction? Réécoutez notre émission spéciale sur France Bleu La Rochelle.

Parmi les invités de cette spéciale Xynthia, Jean-Louis Léonard, maire de Chatelaillon, Michel Le Bozec, porte-parole des sinistrés des Boucholeurs, et deux pompiers intervenus sur la tempête.
Parmi les invités de cette spéciale Xynthia, Jean-Louis Léonard, maire de Chatelaillon, Michel Le Bozec, porte-parole des sinistrés des Boucholeurs, et deux pompiers intervenus sur la tempête. © Radio France - Hervé Deunf

Comment Xynthia a-t-elle changé nos vies ? Sur France Bleu La Rochelle ce vendredi, nous sommes revenus exactement 10 ans en arrière. Quand une tempête très particulière choisit le pire moment pour balayer nos côtes en pleine nuit. 47 victimes : 29 à La Faute-sur-mer, à quelques kilomètres à vol d’oiseau de la Charente-Maritime, qui elle a dénombré 12 décès.

Ces victimes, et les milliers de sinistrés de la tempête, nous ne les oublions pas. Entretenir la mémoire du risque, c’est ce qu'ont fait à notre micro tous les intervenants de l'émission spéciale que nous avons proposée vendredi matin en direct des Boucholeurs, village à cheval entre Yves et Chatelaillon, au sud de La Rochelle. Des sinistrés, des sauveteurs, des élus, des observateurs, journalistes et universitaires, se sont succédé durant deux heures. Nous étions également en direct de Charron, village meurtri avec trois morts et 200 maisons submergées.

Au micro de France Bleu, l'émotion de l'ancien maire de Charron, Jean-François Faget, et les explications de l'universitaire Laura Lavaud, spécialiste des surcotes.
Au micro de France Bleu, l'émotion de l'ancien maire de Charron, Jean-François Faget, et les explications de l'universitaire Laura Lavaud, spécialiste des surcotes. © Radio France - Hervé Deunf

Tous ces invités nous ont aidé à replonger dans ces heures tragiques, mais aussi souligner les solidarités nées de la tempête, observer comment la vie à repris dans les villes et villages sinistrés, dont la plupart s’épanouissent de nouveau sur les rivages dorés de l’océan. Et se projeter un peu vers l’avenir : comment composer désormais avec les forces de la nature, que nous avons passablement déréglées. 

10 ans après : comment Xynthia a changé nos vies

Nos intervenants :
Michel Le Bozec, ancien président de l'association de sauvegarde du village des Boucholeurs
Pascal Couzinier et Olivier Beuriot, pompiers, impliqués dans les sauvetages lors de la tempête Xynthia
Jean-Louis Léonard, maire de Chatelaillon pour quelques semaines encore
Thierry Sauzeau, historien oléronnais, spécialiste de la mémoire des submersions
Pierre-Emmanuel Cherpentier, directeur départemental de Sud-Ouest en Charente-Maritime
Lionel Quillet, président de la Mission littoral du département de la Charente-Maritime
Jean-François Faget, ancien maire de Charron
Jacky Meunier, adjoint au maire de Charron
Marie-Ange Morin, présidente de l'association Aussec
Yannick You, ancien mytiliculteur à Charron
Yann Marionneau, mytiliculteur à Charron
Laura Laveau, doctorante au laboratoire Lienss de l'Université de La Rochelle, spécialiste des surcotes
Eric Beronneau, directeur départemental de Météo France en Charente-Maritime
Sylvie Marcilly, maire de Fouras

Choix de la station

À venir dansDanssecondess