Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Y a-t-il des composants défectueux au sein de la centrale nucléaire de Flamanville ?

-
Par , France Bleu Cotentin, France Bleu

Framatome, la filiale du groupe EDF vient d'informer que certaines pièces neuves ou récemment installées dans les centrales nucléaires françaises n'ont pas été produites dans le respect de toutes les règles, ce qui pourrait entraîner de potentiels défauts.

Il est trop tôt pour dire si la centrale nucléaire de Flamanville est équipée de ces pièces défectueuses.
Il est trop tôt pour dire si la centrale nucléaire de Flamanville est équipée de ces pièces défectueuses. © Radio France - Delphine Simon

La centrale nucléaire de Flamanville et le chantier de l'EPR sont-ils concernés par la présence de composants défectueux livrés par Framatome? C'est la question qui se pose alors que la filiale d'EDF vient d'informer que certaines pièces récemment livrées dans les centrales du parc français n'ont pas été produites dans le respect de toutes les règles. 

Un défaut potentiel de fabrication

Ce sont des matériels neufs ou déjà mis en service qui peuvent être défectueux indique Framatome avant d'ajouter que "des analyses approfondies" sont entrain d'être menées. Dans un communiqué, le groupe français évoque un "écart au référentiel technique de fabrication de composants de réacteurs nucléaires".   Cet écart porte selon le groupe sur "le non-respect de plages de températures sur certaines zones, lors d'opérations manufacturières dites de traitement thermique de détensionnement, réalisées sur certaines soudures de générateurs de vapeur".  

Un recensement des installations impactées en cours en ce moment

Ce potentiel défaut de fabrication concerne des matériels en service ainsi que des matériels neufs qui ne sont pas encore en service ou installés sur un site, précise le communiqué.  Le groupe français indique mener avec Framatome "des analyses approfondies pour recenser les matériels et les réacteurs concernés et en confirmer l'aptitude au service".   Il a également informé lundi l'Autorité de sûreté nucléaire "de ses premières analyses", et assure qu'il publiera des informations complémentaires "au fur et à mesure des caractérisations en cours".  

Flamanville concerné : trop tôt pour le dire

Contactés, les responsables de la centrale de Flamanville et du chantier de l'EPR indiquent qu'il est trop tôt pour l'instant, pour dire si les installations nucléaires cotentinoises sont ou non concernées par la présence de tels composants sujets à caution. La liste des centrales impactées devrait être connue dans les prochains jours.

Choix de la station

France Bleu