Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Yonne : les nappes phréatiques ont retrouvé un niveau "normal" grâce à un mois de mai anormalement pluvieux

-
Par , France Bleu Auxerre

C'est une bonne nouvelle à l'approche de la saison estivale : les nappes phréatiques de l'Yonne sont à un niveau globalement normal. Elles ont pu faire le plein grâce à un mois de mai anormalement pluvieux. Attention toutefois à un été chaud et sec.

Les nappes phréatiques de l'Yonne sont à un niveau globalement normal grâce à un mois de mai exceptionnellement pluvieux. ( photo d'illustration)
Les nappes phréatiques de l'Yonne sont à un niveau globalement normal grâce à un mois de mai exceptionnellement pluvieux. ( photo d'illustration) © Radio France - Aurélie Lagain

Le soleil s'est enfin installé dans l'Yonne depuis cette semaine et devrait encore nous tenir compagnie dans les prochains jours, un temps qui contraste avec ces dernières semaines où la météo a été particulièrement pluvieuse dans l'Yonne. Un mal nécessaire qui a permis aux nappes phréatiques de retrouver un niveau globalement normal. Une bonne nouvelle à l'approche de la saison estivale même si cela ne nous met pas à l'abri d'une possible sécheresse.

Février, mars, avril : trois mois très secs dans l'Yonne

On n'est pourtant pas passé loin de la catastrophe. Même si la pluie a été au rendez-vous entre le mois de décembre et le mois de janvier, reste que la sécheresse a démarré particulièrement tôt cette année "février, mars, avril ont été trois mois où il a peu plu. Par exemple, au mois de février il est tombé 30 à 50 mm c'est à peu près 70% de la normale" note François Lequeu, prévisionniste conseil à Météo France à Dijon.  C'est précisément à cette période de l'année que les nappes phréatiques se rechargent car après c'est la période de "décharge naturelle" explique Clément Doney hydrogéologue au bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) : "c'est une période où il y a moins de pluie, où surtout on a une végétation qui reprend ses droits, et qui du coup va consommer les pluies qui vont tomber. On a une évapotranspiration, c'est à dire un ensoleillement beaucoup plus important et du coup une recharge des nappes beaucoup plus faible".

Il est tombé 95 à 135 mm de précipitations dans l'Yonne en ce mois de mai.

Heureusement, le mois de mai a largement compensé ce faux départ. Ce n'est pas un record de pluie mais c'est tout de même exceptionnel pour un mois de mai dans le ciel icaunais. En moyenne Météo France à Dijon a relevé 95 à 135 mm de pluie dans notre département quand la moyenne se situe en général aux alentours de 60 à 70 mm. "Comme le mois de mai a été relativement humide on est tranquille pour trois à quatre semaines, même si le temps se mettait tout à coup au sec et à un manque de précipitations " estime François Lequeu. 

Du côté du BRGM on se veut plus prudent. C'est vrai les nappes se sont rechargées mais attention tout de même prévient Clément Doney : "les niveaux des nappes dans l'Yonne sont, de façon générale, proche de la moyenne mensuelle. Toutefois il faut faire attention parce que cela a un peu remonté les niveaux mais on reste sur des niveaux moyens et si peu que les mois futurs soient secs on peut retomber sur des niveaux de nappes plutôt bas". 

Justement, du côté de Météo France, pour l'heure on s'attend à un mois de juin et un mois de juillet un peu plus sec que la moyenne, mais rien de comparable à l'été dernier selon les dernières prévisions. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess