Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Zoo de Saint-Martin-la-Plaine : une cagnotte ouverte par des habitants de la vallée du Gier

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Une naissance et un élan de solidarité à Saint-Martin-la-Plaine. Quelques jours après l'annonce de l'arrivée d'un nouveau bébé gorille à l'espace zoologique, des habitants de la région se mobilisent pour participer, à leur mesure, à la survie du parc.

Pierre Thivillon et Likalé le papa de Yzia.
Pierre Thivillon et Likalé le papa de Yzia. © Maxppp - Richard Mouillaud

Le mois de février a été marqué à l'espace zoologique de Saint-Martin-la-Plaine (Loire), par la naissance d'un bébé gorille, Yzia, la dixième naissance enregistrée à l'espace zoologique. Malheureusement, les visiteurs ne peuvent pour l'instant pas l'admirer car le parc est fermé depuis de mois à cause de la situation sanitaire mais cette naissance a ravivé l'attachement des habitants de la vallée du Gier pour le zoo de Saint-Martin-La-Plaine, exposé comme de nombreuses structures à des incertitudes financières.  

150.000 euros par mois pour faire fonctionner le parc

À tel point qu'une cagnotte Leetchi a été lancée une habitante de Chateauneuf, cagnotte ouverte jusqu'au dimanche 28 mars. C'est en lisant des articles sur ce joli bébé gorille que certains habitants ont constaté que l'espace zoologique n'allait pas sortir indemne de cette crise sanitaire. C'est sur un groupe un Facebook d'habitants de Rive-de-Gier que germe l'idée d'une cagnotte, finalement créée par Valérie qui reconnait que cette cagnotte est sans doute "une goutte d'eau dans le budget du zoo"

Effectivement il a besoin de 150.000 euros par mois pour fonctionner mais c'est un geste qui émeut naturellement les fondateurs du parc, Eliane et Pierre Thivillon, mais aussi le vétérinaire Jean-Pierre Gérard. Un élan de solidarité qui vient du cœur pour Valérie, qui a payé elle même les frais ponctionnés par Leetchi, l'hébergeur de la cagnotte, pour qu'ensuite chaque don aille directement dans les caisses du zoo.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess